Hydro-Québec a signé lundi une entente avec le plus grand réseau de transport d'électricité en Europe.

Hydro s'entend avec un réseau de transport d'électricité en Europe

Hydro-Québec a signé lundi une entente avec le plus grand réseau de transport d'électricité en Europe dans le but d'effectuer des acquisitions conjointes et d'ainsi concrétiser ses visées internationales.
Après une tentative ratée de mettre la main sur une participation dans le Réseau de transport d'électricité (RTE) en septembre dernier, Hydro-Québec entend désormais profiter de la connaissance du marché européen de son nouveau partenaire.
«Rapprochement»
Joint à Paris par La Presse canadienne, le président-directeur général d'Hydro-Québec, Éric Martel, a précisé que si la société d'État n'a pas réussi à mettre la main sur une partie de RTE à cause de décisions politiques qui ont freiné la vente à des joueurs étrangers, l'épisode a permis «un rapprochement au niveau du leadership senior des deux organisations».
M. Martel a précisé que les acquisitions potentielles en partenariat avec RTE ne se limitent pas nécessairement au marché européen, mais qu'Hydro-Québec n'est pas non plus lié par cette entente en ce qui concerne de futures acquisitions ailleurs dans le monde.
Cet accord avec RTE comprend également deux autres volets : un premier qui prévoit la commercialisation commune éventuelle de solutions issues de leurs programmes respectifs de recherche et développement; et un deuxième qui concerne la mise en commun de savoirs faire, notamment en matière de sécurité au travail.