Jocelyn Boudreau, chef de la direction chez Hortau et son associé, le Dr Jean Caron

Hortau complète sa récolte de billets verts

Hortau réalise une récolte de billets verts. L’entreprise de Lévis vient de compléter une ronde de financement de l’ordre de 20 millions $.

L’investissement, qui provient, entre autres, des coffres d’Exportation et développement Canada (7 millions $) et du Fonds de solidarité FTQ (5,9 millions $) servira à développer de nouveaux produits et à soutenir le plan de croissance à l’échelle internationale de l’entreprise spécialisée dans la fabrication et l’installation d’instruments de gestion de l’irrigation pour l’agriculture commerciale. 

En échange des sommes injectées, le Fonds de solidarité FTQ devient l’un des actionnaires de l’entreprise.

L’un des principaux outils développés par Hortau depuis sa fondation en 2002 est un capteur dans le sol qui permet de mesurer le niveau de stress des cultures et d’assurer la gestion en temps réel de l’irrigation grâce à la technologie des objets connectés. 

En fait, lorsque des plantes manquent d’eau, comme lors d’une période de sécheresse, le système envoie un signal sur le téléphone ou l’ordinateur du producteur. Ce dernier peut alors mieux jauger la quantité de liquide nécessaire pour assurer sa production.

«Nous sommes enthousiasmés par cette ronde de financement, car elle nous aidera à faire évoluer nos services et à les offrir à un plus grand nombre de producteurs se trouvant dans des régions affectées par des problèmes liés à l’eau et à d’autres ressources», indique Jocelyn Boudreau, chef de la direction chez Hortau. «Nos systèmes et nos services permettent non seulement aux producteurs de réduire leurs intrants, ils les aident aussi à optimiser et à accroître leur production», poursuit le cofondateur. Son associé est le Dr Jean Caron.

Au cours des dernières années, Hortau a notamment augmenté sa présence du côté des États-Unis, l’un de ses principaux marchés étant toujours la Californie. 

La compagnie brasse aussi des affaires dans la région du nord-ouest du Pacifique et sur le territoire des Hautes Plaines. Elle a aussi quelques projets en Amérique latine. Elle compte aujourd’hui près de 1000 clients, dont plusieurs au Canada.

Les autres investisseurs ayant participé à l’aventure son Fondaction, Avrio Ventures LP II, Advantage Capital Agribusiness Partners LP, BDC Capital et Capital régional et coopératif Desjardins.

Technologies du développement durable Canada a également accordé au cours des derniers mois un financement de 5,9 millions $ qui s’ajoute aux 20 millions $ à la compagnie de Lévis pour le développement de nouvelles technologies.

Afin de soutenir sa croissance, les propriétaires d’Hortau prévoient doubler leur personnel au cours des cinq prochaines années. L’entreprise, qui compte aujourd’hui près de 70 travailleurs, possède des installations à Lévis, soit son usine de production et son siège social, et en Californie.

Comme autres projets dans ses cartons, M. Boudreau travaille sur un nouveau capteur qui permettrait d’évaluer les quantités d’engrais nécessaires dans les champs en temps réel.  

Ce n’est pas la première ronde de financement réalisée par la direction d’Hortau : en 2016, la compagnie avait obtenu 14 millions $ pour soutenir son déploiement en Amérique du Nord.