Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Hausse record du prix des maisons au Canada

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Les prix des maisons au Canada ont enregistré en juin un gain record sur 12 mois, ayant grimpé dans chacune des 11 régions comprises dans l’indice composite national de prix de maison Teranet-Banque Nationale.

L’indice a augmenté de 16 % par rapport à juin 2020, surpassant sa croissance annuelle de 14,2 % de juin 2017, qui a précédé l’introduction de mesures macroprudentielles conçues pour restreindre les prix des logements.

Les prix ont augmenté de 10 % ou plus dans un nombre sans précédent de 90 % des 32 marchés urbains étudiés et de 30 % ou plus dans 42 % de ces marchés.

La hausse des prix dans la région de Halifax était la plus importante, s’étant établie à 30,8 % au cours de la dernière année. Elle était suivie de celles observées à Hamilton (28 %), Ottawa-Gatineau (25,8 %), Montréal (19,4 %) et Victoria (18,5 %). La hausse de prix annuelle observée dans la région de Toronto était légèrement inférieure à la moyenne nationale, à 15,9 %.

L’indice a augmenté de 2,7 % en juin, par rapport à mai, ce qui représentait une 20e augmentation mensuelle consécutive. Il s’agissait en outre du deuxième gain mensuel le plus important jamais enregistré depuis le début de l’indice, en 1999, derrière l’augmentation mensuelle de 2,8 % enregistrée en mai.

Il s’agissait également de la première décélération mensuelle depuis janvier, un refroidissement qui coïncide avec un ralentissement de la croissance des ventes de maisons existantes, qui ont chuté en juin pour un troisième mois consécutif.

La modération de la cadence des ventes pourrait annoncer un ralentissement des hausses de prix au cours des prochains mois, mais des baisses de prix ne sont pas attendues à court terme.

La région d’Ottawa-Gatineau est en tête avec une augmentation mensuelle de 4,0 % des prix, suivie par celles de Hamilton (3,8 %), Victoria (3,6 %), Halifax (3,5 %), Montréal (3,4 %), Vancouver (2,7 %) , Toronto (2,7 %), Calgary (1,4 %), Winnipeg (1,3 %), Québec (1,3 %) et Edmonton (1,1 %).