Le directeur du développement des affaires chez Opsens, Charles Leduc, et le capteur à fibre optique dévéloppé à Québec

Hausse de 105 % des résultats au deuxième trimestre pour Opsens

Les débuts de la commercialisation de son fil guide muni d'un capteur optique pour mesurer la pression sanguine dans le corps de patients atteints de maladies coronariennes commencent à rapporter leurs fruits pour Opsens.
Au deuxième trimestre de son exercice financier 2015, l'entreprise de Québec a enregistré une hausse de 105 % de ses revenus qui sont passés de 1,1 à 2,2 millions $ par rapport à la même période en 2014. La perte nette d'Opsens s'est élevée à 880 000 $ comparativement à 843 000 $ au deuxième trimestre de l'année dernière.
«Au cours de ce deuxième trimestre, les produits d'Opsens ont été employés par des cardiologues de renommée internationale lors d'utilisations cliniques régulières et dans des procédures présentées en direct à des cardiologues», a indiqué le vice-président médical d'Opsens, Claude Belleville.
«Lors de ces interventions en direct au Japon et en Europe, la communauté de cardiologie a pu constater l'absence de dérive de la mesure, la fiabilité constante de la connexion et le support de notre produit, l'OptoWire. L'une des utilisations, en direct d'Europe, a été retransmise dans le cadre du congrès CRT à Washington, ce qui a permis de démontrer, pour la première fois aux cardiologues américains, la haute performance de nos produits.»
À la Bourse de Toronto, le titre d'Opsens (TSXV : OPS) a clôturé mercredi à 93 ¢, en baisse de 1 ¢ par rapport au cours de la veille.