De gauche à droite, les cofondateurs de Hardbacon: Yazan Khayat, Julien Brault et Henri Tremblay

Hardbacon et Bulldozer: partenariat numérique Montréal-Québec

La jeune entreprise en technologie financière (fintech) Hardbacon s’est trouvé un nouveau partenaire stratégique pendant sa campagne de financement pour son développement d’affaires.

Alors que Hardbacon de Montréal a pu recueillir 126 000 $ du public sur le site GoTroo.com, elle a aussi trouvé l’agence numérique Bull-dozer de Québec qui met 30 000 $ dans l’aventure. Bulldozer sera partenaire dans le développement et la commercialisation de la version Android de son application iOS.

«Si quelqu’un m’avait dit qu’on travaillerait avec une équipe externe, l’an passé, je ne l’aurais pas cru, lance Julien Brault, pdg de Hardbacon. Mais quand j’ai rencontré les gars de Bulldozer, je me suis vite rendu compte qu’ils n’étaient pas dans la business de vendre des heures de développement; j’ai rencontré des entrepreneurs qui veulent bâtir des trucs cool et qui ont réuni une des meilleures équipes de numérique au Québec pour y arriver.»

Hardbacon offre une application mobile aux investisseurs autonomes. Avec sa campagne de financement participatif en capital sur Gotroo, la jeune pousse voulait permettre à ses utilisateurs, qui gèrent plus de 100 millions $ avec son application, d’investir dans l’entreprise en démarrage en devenant actionnaires.

Campagne de financement

D’ici le 9 août, l’entreprise fondée en 2017 espère recueillir un minimum de 150 000 $. Cela permettrait l’embauche d’autres programmeurs pour continuer le développement des outils d’analyses nécessaires au fonctionnement des applications mobiles.

L’application n’est pas un robot pour les conseils, explique Julien Brault, mais bien un outil d’analyse de portefeuille, de suivi d’actifs auquel s’ajoutera sous peu un outil de planification financière.

Les fonds de la campagne de financement serviront au développement de l’application Android, à la création d’un module de planification financière utilisant l’intelligence artificielle et à la commercialisation de ses outils aux États-Unis.

L’équipe de Hardbacon compte quatre employés. De son côté, Bulldozer est en pleine expansion à Québec avec ses 12 employés dans Saint-Roch et sa division de 14 personnes en Tunisie. Deux nouvelles embauches sont à venir à Québec. Avec une croissance annuelle de 300 % par année, le fondateur de l’agence numérique, David Dupont, étudie des plans d’expansion pour les prochaines années afin de continuer d’accompagner les entreprises dans leur virage numérique et leurs stratégies de commercialisation.