Guillaume Clairet, chef de l’exploitation chez H2O Innovation

H2O Innovation: un projet humanitaire riche en expérience [VIDÉO]

H2O Innovation a mis sur pied un programme d’aide humanitaire majeur pour sensibiliser et éduquer certaines communautés à un bon traitement d’eau. Un moyen concret de mettre en valeur leur philosophie d’entreprise.

«Comme toute entreprise, on a une mission environnementale, sociale et de bonne gouvernance. On contribue de façon sporadique, on donne aux organismes de charité depuis plusieurs années. Cette fois-ci, on a fait un projet de plus grande envergure, on ne voulait pas simplement donner en argent, mais aussi contribuer de façon concrète avec notre expertise», indique Guillaume Clairet, chef de l’exploitation chez H2O Innovation. 

L’entreprise conçoit et fournit des systèmes sur mesure ainsi que des solutions intégrées de traitement d’eau utilisant les technologies de filtration membranaire, il s’agit d’un des plus gros traiteurs d’eau au Canada, avec des usines un peu partout (Californie, Québec et Angleterre).

Deux employés ont été envoyés pendant deux semaines en Zambie au mois de novembre, ils ont été choisis par l’organisation non gouvernementale CAWST (Center for Affordable Water and Sanitation Technology), grand partenaire du projet. 

«CAWST est particulier dans son approche, ils ne veulent pas seulement donner des biens, creuser un puits d’eau potable ou donner un système de traitement d’eau. Lorsque c’est fait de cette façon-là, les communautés ont de la misère à les entretenir et lorsqu’ils y retournent, il n’y a plus rien qui est en place. Ils favorisent une approche pour rendre les gens capables et compétents pour subvenir à leurs propres besoins. C’est de la formation», explique M. Clairet.

CAWST vise à répondre aux besoins mondiaux en eau potable et en assainissement des eaux, en développant localement les connaissances et les compétences des communautés des pays à faible et moyen revenu.

L’organisme et l’entreprise sont fiers de dire que le projet, qui s’est préparé pendant plus d’un an, est une réussite. Les discussions sont déjà entamées pour poursuivre la même mission l’an prochain. 

À leur retour du voyage humanitaire, les deux employés ont parlé de leur expérience à tous leurs collègues, près de 700 maintenant. «Ça donne beaucoup d’énergie aux équipes de savoir que l’on contribue non seulement en argent, mais aussi en temps et en expertise aux problèmes que vivent certaines communautés moins favorisées», ajoute le chef de l’exploitation.

+

+

Richesse gagnée

Plusieurs retombées du projet sont à calculer. Évidemment, H2O Innovation a fait cadeau de l’équipement et d’un gros montant d’argent (22 000 $) à la communauté d’Afrique qui a accueilli ses employés.

«Et nous, on en retire une certaine forme de fierté, et une forme de mobilisation. Les employés de nos jours cherchent à travailler pour des employeurs responsables, les investisseurs cherchent à investir dans des entreprises responsables... On peut se redéfinir en tant qu’entreprise et en plus on attire de la main-d’œuvre qualifiée.»

Ces avantages, l’équipe n’y avait même pas pensé pendant l’élaboration du projet, ils étaient concentrés à trouver les meilleurs moyens d’expliquer des procédés complexes à des gens qui n’ont pas les mêmes ressources et les mêmes connaissances. 

Finalement, le département des ressources humaines peut témoigner de la popularité que ce programme a apportée à l’entreprise.

«Les deux employés qui sont allés, ils sont revenus changés. Leur expertise est presque trop poussée pour les besoins en Afrique, ils ne vont pas chercher une expérience professionnelle... mais une expérience humaine. Ce voyage les a rendus capables d’appliquer cette expérience au jour le jour, à des niveaux d’interactions humaines et pour devenir une meilleure personne», termine M. Clairet.

Il croit que cet avantage pourra attirer beaucoup de professionnels qui souhaitent réaliser ce même type de voyage humanitaire.