Margo, le nouvel établissement du Groupe Maurice à Lévis, qui comprendra une plage intérieure, comptera 328 appartements, dont 23 unités de soins pour les personnes en perte d'autonomie. 

Groupe Maurice: le soleil de Miami... à Lévis

Le Groupe Maurice poursuit son aventure dans la grande région de Québec. Un nouveau complexe résidentiel pour retraités avec une plage intérieure offrant la chaleur et l'ambiance de Miami verra le jour à Lévis.
Baptisé Margo, l'établissement sera d'une hauteur de neuf étages et comptera 328 appartements, allant du studio au 5 1/2, dont 23 unités de soins pour des personnes en perte d'autonomie. Il sera construit à l'angle des rues Métivier et J.-B.-Michaud, près du Centre de congrès et d'expositions de Lévis et de l'hôtel Four Points by Sheraton.
Les travaux du complexe évalué à 43 millions $ débuteront au cours des prochains jours. La livraison des premières unités est prévue pour l'été 2019.
Tout comme pour les dernières constructions du groupe, la résidence Margo sera à la fine pointe de la technologie, avec notamment un golf virtuel, une plage intérieure avec un système de luminothérapie et des allées de quilles. L'entreprise promet plusieurs autres installations comme entre autres un salon de coiffure, un cinéma, un spa et sauna, une salle d'art, un service d'infirmerie, une salle à manger ainsi qu'un salon panoramique situé au neuvième étage de l'édifice.
«Les locataires vont pouvoir profiter d'une superbe vue sur Québec», indique au Soleil Julie Crevier, chef des communications. «Notre plage intérieure est un espace près de la piscine. Notre système de luminothérapie imite la lumière du soleil sans les inconvénients des rayons ultraviolets. On peut retrouver le soleil de Bali ou Miami. Il y a également le bruit des vagues et des oiseaux», décrit-elle.
Il s'agit du quatrième projet du groupe dans la grande région de Québec, après Ékla au coeur de l'îlot Lapointe, Le Gibraltar situé sur le chemin Sainte-Foy et la résidence Quartier Sud près du Carrefour Saint-Romuald.
«Le prix moyen pour un 31/2 sera de 1860 $ par mois et de 2500 $ pour un 41/2. Le bureau des ventes ouvrira cet automne», avance Mme Crevier, précisant que l'édifice aura également un stationnement sous terrain. 
Une séance d'information sur ce développement de la Rive-Sud aura lieu le 28 août prochain à 18h30 au Centre de congrès et d'expositions de Lévis. 
Fondé en 1998, le Groupe Maurice, dont le siège social est basé à Montréal, compte aujourd'hui plus de 1500 employés. La compagnie détient 25 résidences pour retraités à travers la province et cinq complexes sont actuellement en construction en plus des projets récemment dévoilés sur le site Internet de la compagnie à Beloeil et à Lévis.
1 milliard $ de projets
En 2015, afin de demeurer un joueur d'envergure dans ce secteur d'affaires, le Groupe Maurice avait annoncé dans une entrevue avec La Presse souhaiter construire 23 nouvelles résidences au cours des prochaines années. La facture finale devrait avoisiner les 1 milliard $.
«On continue avec notre plan de match, soit l'axe Ottawa-Québec. Nous ne sommes pas là simplement pour développer. Il doit y avoir un besoin de la population pour le type de produits que nous offrons. S'il continue d'avoir un besoin, nous allons certainement être présents dans la région pour d'autres projets», conclut Mme Crevier.
Chantiers à Québec
Depuis janvier dernier, plusieurs promoteurs et gestionnaires de complexes pour retraités ont annoncé de nouvelles constructions dans la grande région de Québec, notamment le domaine Mont-Champagnat à Château-Richer (20 millions $), le Château Bellevue à Val-Bélair (65 millions $), le Groupe Résidences du patrimoine à L'Ancienne-Lorette (50 millions $) et le Sélection Saint-Augustin (60 millions $) de Réseau Sélection.
D'ici 2021, la SCHL prévoit pour la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec une croissance annuelle de 3461 personnes de 75 ans et plus et de 4502 annuellement pour la période de 2022 à 2026. Elle estimait en 2016 que le marché aurait besoin en l'espace de cinq ans d'environ 3650 logements supplémentaires pour personnes âgées afin de répondre à la demande et, par la suite, de 4750 logements de plus jusqu'à 2026.