Alain Morin et Annie Genest créent, depuis près d'un an, des trousses de matériel éducatif pour les bambins de 0 à 5 ans en garderie.

Gribouille: les enfants, ces petites éponges

Occuper le quotidien d'un groupe de très jeunes enfants tout en les éduquant adéquatement peut s'avérer une tâche complexe. L'entreprise Gribouille, nouvellement couronnée au Concours québécois en entrepreneuriat, vient en aide aux éducatrices et éducateurs.
Alors que les Centres de la petite enfance peuvent compter sur le programme éducatif des services de garde élaboré par le ministère de la Famille, les garderies en milieu familial et les familles peuvent se retrouver avec peu d'outils d'apprentissage.
Toutefois, depuis près d'un an, l'entreprise Gribouille, située à Stoneham, est la lauréate nationale du Concours québécois en entrepreneuriat 2014 et vient justement remplir le rôle de création de contenus éducatifs pour les bambins de 0 à 5 ans.
«Les études ont démontré que c'est dans cette tranche d'âge que le cerveau est le plus "modelable". Il faut donc favoriser l'éducation durant ce stade. Ce sont de petites éponges», affirme la créatrice de Gribouille, Annie Genest.
Mme Genest, qui a auparavant travaillé comme éducatrice à la petite enfance, et son conjoint Alain Morin, qui a été entraîneur de ski acrobatique, se sont lancés corps et âme dans la confection de trousses éducatives.
Quotidien thématique
Envoyées mensuellement, les trousses contiennent du matériel éducatif pour tous les jours du mois suivant un thème. À ce jour, ils remplissent chaque mois les commandes de 400 abonnements. Pour septembre, 1000 trousses seront imprimées et partiront vers les communautés francophones de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick, ainsi que des villes québécoises de Trois-Rivières, Terrebonne et Stoneham. «La semaine dernière, nous avons envoyé notre première trousse vers la France», indique fièrement Alain Morin.
«Pour 50 $ par boîte, tout est là. Le guide de l'éducatrice, une fiche pour les parents et tout le nécessaire pour les bricolages, par exemple», explique Mme Genest, ajoutant que les dépenses sont entièrement déductibles d'impôt.
La jeune entreprise entend devenir une référence dans la planification de contenu pour les jeunes enfants et ne cache pas son objectif de faire sa place dans tous les CPE du Québec. «On veut que ça devienne un critère de sélection lorsque vient le temps de choisir une garderie.»