De nouveaux détails ont été dévoilés concernant les investissements du gouvernement du Canada pour soutenir les producteurs de lait, de volaille et d'œufs sous gestion de l'offre.
De nouveaux détails ont été dévoilés concernant les investissements du gouvernement du Canada pour soutenir les producteurs de lait, de volaille et d'œufs sous gestion de l'offre.

Gestion de l'offre: nouveaux investissements pour soutenir les producteurs

Andréanne Beaudry
Andréanne Beaudry
La Tribune
La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a dévoilé de nouveaux détails concernant les investissements du gouvernement du Canada pour soutenir les producteurs de lait, de volaille et d'œufs sous gestion de l'offre.

Dorénavant, les producteurs laitiers recevront, selon leur contingent de lait, des paiements en espèces de 468 millions de dollars en 2020-2021, de 469 millions de dollars en 2021-2022 et de 468 millions de dollars en 2022-2023.

Quant aux producteurs de volaille et d'œufs, ces derniers n'avaient pas encore reçu de financement d’Ottawa pour couvrir l’impact des accords de libre-échange avec l’Europe et avec la zone transpacifique.

Le gouvernement du Canada s’était engagé à verser une compensation complète et équitable pour les concessions en matière d’accès aux marchés négociées dans le cadre de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne (AECG) et de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGC).

Dans le but de compenser les producteurs laitiers canadiens, la ministre Bibeau avait annoncé auparavant qu’un montant de 1,75 milliard de dollars serait versé, et ce, sur une période de huit ans.

« Aujourd’hui, je vous annonce que la balance sera distribuée sous forme de virement direct, non pas sur les sept années restantes, mais plutôt sur les trois prochaines années », a mentionné la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, cet après-midi, en conférence de presse virtuelle.

Et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’un investissement de 691 millions de dollars a également été annoncé pour des programmes de dix ans à l'intention des 4800 producteurs canadiens de volailles et d’œufs. Les détails de ces programmes seront toutefois déterminés ultérieurement en consultation avec des représentants du secteur.

Le milieu est satisfait de ces nouveaux investissements

« Nous sommes aussi satisfaits que le gouvernement fédéral ait donné suite à notre demande de préciser le calendrier de versement et le montant des paiements, pour les années restantes au programme, et que ceux-ci soient effectués sous forme de paiements directs aux producteurs », a souligné le président des Producteurs de lait du Québec, Daniel Gobeil.

Ce dernier ajoute que les compensations annoncées par la ministre Marie-Claude Bibeau contribueront également au dynamise économique des différentes régions du Québec. « Nos fermes ne se délocalisent pas. Les compensations qui seront versées vont être dépensées et réinvesties ici. »

« La mondialisation et le libre-échange ce sont des choses qui évoluent de jour en jour et le gouvernement du Canada s’était engagé à compenser, et c’est ce qui se déroule aujourd’hui. Nous devons absolument analyser tous les détails au niveau des quatre productions sous gestion de l’offre, qui auront un programme sur dix ans, donc c’est très différent du milieu laitier. Mais nous sommes très contents et fiers qu’une étape soit réalisée », a indiqué, quant à lui, le président des Producteurs de poulet du Canada, Benoît Fontaine.