Germain Lamonde, président du conseil d'administration et pdg d'EXFO

Germain Lamonde se détache un peu d'EXFO

Germain Lamonde se détache de la gestion des opérations quotidiennes d'EXFO, l'entreprise fondée dans son salon il y a près de 32 ans.
Il laisse la présidence et la direction générale de la compagnie qui fait travailler 1600 personnes réparties dans 25 pays à Philippe Morin qui assumait, depuis novembre 2015, les fonctions de chef de l'exploitation d'EXFO.
Germain Lamonde ne quitte pas «sa» compagnie. Il devient président exécutif du conseil d'administration d'EXFO.
«Il continuera de diriger la stratégie d'acquisition et demeurera activement impliqué dans l'élaboration des initiatives qui touchent la croissance, les relations avec les clients et la gouvernance de l'entreprise», a fait savoir la direction d'EXFO en fin de journée mercredi.
«Je suis vraiment fier d'avoir réussi à faire d'une entreprise embryonnaire un leader mondial, et d'aider les opérateurs de réseaux les plus sophistiqués à mettre de l'avant leurs transformations stratégiques», a indiqué Germain Lamonde. «Philippe Morin est la personne la plus qualifiée pour prendre la barre d'EXFO. Notre vision stratégique, notre expérience et notre leadership communs promettront d'offrir de la valeur ajoutée à nos clients et nos actionnaires, alors que nous propulserons EXFO vers de nouveaux sommets.»
Avant de joindre les rangs d'EXFO, Philippe Morin oeuvrait chez Ciena, une entreprise du secteur des télécoms, pour laquelle il occupait le poste de vice-président principal des ventes mondiales. Il a aussi été président de la division Réseau optique chez Nortel.
Dans le cadre d'une transaction privée, Germain Lamonde vendra à Philippe Morin une part de ses actions dans la compagnie.
Par ailleurs, pour la 67e fois, Germain Lamonde s'est adressé, mercredi, aux analystes pour dévoiler les résultats d'EXFO trimestriels.
Au cours des trois derniers mois, la société a enregistré des ventes totalisant 60 millions $US, soit une augmentation de 12 % par rapport à la même période l'an dernier. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement a totalisé 4,9 millions $US (8,1 % des ventes) comparativement à 5,3 millions $US (9,9 % des ventes) au deuxième trimestre de l'exercice 2016.
L'action d'EXFO (TSX: EXF) valait 7,99 $ à la fermeture de la Bourse de Toronto, en hausse de 27 ¢.