Germain Lamonde, le patron d'EXFO, n'a pas caché sa joie, jeudi soir, au moment de décrocher le titre d'entrepreneur de l'année au Canada décerné par EY.

Germain Lamonde, entrepreneur de l'année au pays

Pour une deuxième année consécutive, l’Entrepreneur de l’année au Canada est le patron d’une entreprise de Québec.

Fondateur et président exécutif du conseil d’administration d’EXFO, Germain Lamonde a reçu ce prix prestigieux, jeudi soir, à Toronto.

Il succède à Louis Roy, fondateur du président du Groupe Optel, qui avait été sacré Entrepreneur de l’année en 2017 par la firme Ernst & Young (EY).

«Germain Lamonde possède une vision à long terme. Il a su identifier un besoin que de nombreuses entreprises ne soupçonnaient même pas avoir et il a su fournir une solution qui a métamorphosé le secteur des télécommunications» a indiqué le directeur national du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY, François Tellier. «Il a transformé EXFO, une jeune entreprise du domaine de la fibre optique, en un chef de file mondial du secteur des tests sur fibre optique et un fournisseur de solutions d’assurance de services. M. Lamonde fait preuve d’audace et d’innovation, c’est pourquoi nous sommes si fiers de souligner ses réalisations.»

EXFO fait travailler 2000 personnes dans 25 pays sur la planète.

EY rappelle également que celui qui avait fondé EXFO en 1985 dans son salon alors qu’il était étudiant à l’Université Laval avait fait un don d’un million de dollars en 2017 à son alma mater afin d’appuyer la relève en sciences et en ingénierie. EXFO avait ajouté 200 000 $ à cette contribution personnelle de M. Lamonde, notamment pour permettre l’achat d’équipements de pointe, la création de bourses d’études aux trois cycles et l’appui à l’entrepreneuriat technologique.

Germain Lamonde va maintenant tenter de décrocher le titre mondial des meilleurs entrepreneurs alors qu’il se mesurera à des lauréats provenant d’une cinquantaine de pays. Le volet mondial de ce concours se tiendra à Monte-Carlo du 5 au 9 juin 2019.