Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Malgré la pandémie, l’entreprise Créapub n’a pas connu de ralentissement de ses affaires en 2020. Au contraire. Michèle Boucher, vice-présidente et directrice générale (à gauche) et Danyelle Blouin, présidente et directrice des ventes, expliquent que les entreprises ont été très nombreuses à profiter des nouveaux services qu’elles avaient offerts.
Malgré la pandémie, l’entreprise Créapub n’a pas connu de ralentissement de ses affaires en 2020. Au contraire. Michèle Boucher, vice-présidente et directrice générale (à gauche) et Danyelle Blouin, présidente et directrice des ventes, expliquent que les entreprises ont été très nombreuses à profiter des nouveaux services qu’elles avaient offerts.

[GÉRER LA CRISE] Créapub: du matériel promotionnel aux cadeaux personnalisés

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La pandémie de coronavirus a tout changé pour les entrepreneurs d’ici qui en ont souffert, mais qui ont aussi rebondi dans la tempête, faisant parfois jaillir de nouvelles façons de faire. À l’heure de la seconde vague, nous poursuivons les rencontres de cette série «Gérer la crise».
  • Entreprise: Créapub 
  • Type d’entreprise: spécialisée en articles promotionnels et cadeaux corporatifs 
  • Contact: Danyelle Blouin, présidente et directrice des ventes, et Michèle Boucher, vice-présidente et directrice générale

Q  Votre situation avant la crise? 

R  Créapub Design a été fondé en 1977 par mon père Guy Blouin. À l’époque, l’entreprise se spécialisait dans les formules d’affaires et s’appelait Formulatech. Au début des années 1980, l’entreprise a commencé à offrir des produits promotionnels. C’est en 1994, après avoir perdu mon emploi de représentante au sein d’une compagnie pharmaceutique, que j’ai joint l’entreprise familiale.

Dès mon arrivée, mon rêve fut de faire de Créapub Design une référence dans l’industrie et la spécialiste dans le cadeau. À l’époque, les produits qui étaient offerts aux entreprises étaient de passable qualité. J’ai commencé à visiter des salons d’objets de plus haut de gamme où les boutiques allaient s’approvisionner. Je voulais que Créapub soit une entreprise offrant des produits de qualité et du support à sa clientèle. Et c’est à ce moment qu’on lui a donné la possibilité de voir les échantillons.

Nous nous sommes attachées à des fournisseurs de qualité et nous nous sommes démarquées, ce qui nous a permis d’aller chercher des marchés que nous n’espérions même pas avoir. Aujourd’hui, nous avons trois divisions. Il y a Créapub Design, qui touche aux commandes ponctuelles, Créapub Boutiques, des boutiques personnalisées privées et publiques où on a développé une plateforme qui peut être utilisée par le client pour différents besoins, et la division Créapub Reconnaissance-Récompenses, une boutique en ligne où les gens peuvent obtenir des objets de marques reconnues qui sont en magasin.

Q  Comment avez-vous réagi à la crise?  

R  Le 12 mars 2020, non seulement le carnet de commandes s’est vidé, mais il y a aussi beaucoup de commandes qui ont été annulées. Nous avons gardé la tête haute et nous sommes restées à l’écoute. Nous nous sommes rapidement rendu compte que les gens avaient besoin de masques et de produits désinfectants. On a la chance de s’occuper depuis 2006 de faire notre propre importation et d’avoir des partenaires fiables en Orient. Et c’est vers ça que nous nous sommes dirigés de mars à mai.

Nous nous sommes aussi tout se suite tournées vers notre plateforme en ligne dans laquelle nous avons investi 500 000 $ depuis 2017. Initialement, elle avait été créée afin de gérer le matériel promotionnel de nos clients via nos boutiques en ligne. Leurs besoins avaient juste changé. Avant, les entreprises commandaient des articles pour donner lors de congrès et d’événements. Maintenant, elles commandent des cadeaux pour reconnaître les efforts soutenus de leurs équipiers et employés. Ces cadeaux peuvent être personnalisés avec une carte ou une lettre et un emballage spécial. Nous sommes comme l’extension de ces entreprises.

Q  Comment vous êtes-vous adaptées aux nouveaux besoins des entreprises? 

R  Nous avons pris notre catalogue et nous avons donné à nos clients la possibilité d’offrir des cadeaux de luxe. Ils déterminaient la valeur des cadeaux qu’ils voulaient offrir et ils laissaient à leurs employés le choisir. Et ç’a été un succès fou.

Notre boutique privée a aussi été une bombe entre les mois de novembre et décembre parce que les entreprises voulaient remercier leurs employés, leurs partenaires et leurs fournisseurs. Elles donnaient à leurs gens un code d’activation leur permettant de se connecter à la boutique que l’on avait créée. Ils pouvaient y choisir un cadeau à la couleur et avec le logo de leur entreprise. Et nous faisions par la suite la livraison au domicile de chaque employé.

Parallèlement, nous avons offert aux entreprises la possibilité de choisir des cadeaux et d’apposer leur logo dessus. Nous avons aussi redonné de l’argent à une fondation au choix du client à raison de 1 $ par cadeau. Se sont ensuite greffées des demandes connexes pour utiliser la plateforme pour toutes sortes de raisons comme des besoins ponctuels.

Q  Quelles sont les conséquences de ces innovations? 

R  Juste en 2020, il y a plus de 25 000 personnes qui ont utilisé notre plateforme pour commander leurs cadeaux-récompense, soit une croissance de 500 % comparativement à 2019. Les gens sont passés de Créapub Design à Créapub Boutiques. Et au cours des mois de novembre, décembre et janvier, nous avons expédié près de 19 000 commandes au domicile d’employés, surtout au Canada, mais aussi aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, au Mexique, au Costa Rica, etc. Et depuis janvier 2021, on a effectué près de 9700 livraisons.

On a donc dû s’installer temporairement pour faire l’assemblage et la préparation des commandes. Mais nous en sommes rendus à avoir des plans de réaménagements parce que la demande de la clientèle a changé et que les entreprises ont le goût d’exploiter encore plus les services que l’on offre. Envoyer 1000 cadeaux à une adresse, ça demande de remplir un seul bon d’expédition. Ça prend environ cinq minutes. Mais envoyer 1000 cadeaux à 1000 adresses différentes, ça exige d’en remplir 1000. Il a donc fallu trouver des méthodes pour demeurer efficaces au niveau de l’expédition. Nous avons aussi créé de nouveaux postes à l’intérieur de l’entreprise et nous avons engagé du personnel. Nous sommes maintenant 25 personnes à temps plein chez Créapub. Nous avons aussi pu compter sur la collaboration d’entreprises comme Hit the Floor qui sont venues travailler à l’interne pour faire de la manutention pure et dure.

L’autre problème que nous avons eu, c’est que nous avions décidé de fonctionner avec la liste des adresses que nous fournissaient les clients. Trente pour cent des cadeaux nous revenaient parce qu’ils n’avaient pas été envoyés à la bonne adresse. Soit parce que la liste n’était pas à jour ou soit parce que les gens avaient de profité du télétravail pour aller habiter temporairement à une autre adresse. On ne pouvait pas continuer comme ça. Il fallait que nous ayons une méthode de travail beaucoup plus instinctive et efficace pour que les livraisons se fassent en bon et due forme. On a donc arrêté d’accepter la liste de nos clients et on a demandé aux gens qui choisissaient un cadeau d’inscrire leur adresse sur notre plateforme.

Q  La popularité de vos boutiques vous a-t-elle surprises? 

R  On avait constaté au printemps 2020 que nos clients n’avaient pas arrêté de respirer et qu’ils avaient juste changé leurs besoins. Ce qui avait été mis sur pause, c’était les événements. Il a fallu s’adapter au fait que les gens travaillaient depuis leur résidence. Et on s’attendait à ce que les affaires reprennent autrement. Mais pas autant que nous l’avons constaté.

Le volet distribution nous a aussi surprises dans le sens que nous sommes allées chercher une nouvelle clientèle que nous ne connaissions même pas, tant chez les PME que chez les multinationales. On ne pensait pas que les entreprises avaient autant de misère à distribuer leur matériel.

Q  Comment entrevoyez-vous l’avenir? 

R  Les entreprises vont toujours avoir besoin de matériel promotionnel. Mais le service sera beaucoup plus personnalité. On pense que le volet télétravail va demeurer au sein des entreprises, mais à temps partiel. Reconnaître les employés et reconnaître que c’est grâce à l’équipe que la réussite est au rendez-vous va demeurer quelque chose d’important. Tout le volet reconnaissance restera donc.

La courbe de ce volet croit d’ailleurs de jour en jour. Les veulent récompenser leurs employés et leurs bons partenaires, mais avec un service personnalité. Ils ne veulent pas juste donner un cadeau. Ils veulent que les gens vivent une expérience. Et aller se connecter en ligne, entrer sur une plateforme personnalité au nom de son employeur, choisir son cadeau et pouvoir suivre en temps réel sa livraison est une expérience derrière le cadeau ou le super-cadeau qui a été offert.

L’année 2020 nous a permis d’évoluer d’au moins trois ans au niveau électronique et de notre expérience. Et nous sommes prêts pour 2021. Nous avons des projets pour Noël pour améliorer encore davantage l’expérience que nous offrons. Notre objectif est de continuer d’innover pour garder l’avance que nous avons sur nos compétiteurs. Parce qu’il faut se le dire, les boutiques en ligne sont là pour rester.