De Wall Street à la Silicon Valley en passant par les abattoirs et le transport aérien, de plus en plus d’entreprises américaines se décident à imposer la vaccination à leurs employés, quitte à aller jusqu’à les licencier.
De Wall Street à la Silicon Valley en passant par les abattoirs et le transport aérien, de plus en plus d’entreprises américaines se décident à imposer la vaccination à leurs employés, quitte à aller jusqu’à les licencier.

Forcer les employés à se faire vacciner? Des entreprises américaines sautent le pas

Juliette Michel
Agence France-Presse
De Wall Street à la Silicon Valley en passant par les abattoirs et le transport aérien, de plus en plus d’entreprises américaines se décident à imposer la vaccination à leurs employés, quitte à aller jusqu’à les licencier.