Fonds InnovExport: 4,35 M$ pour 10 entreprises québécoises

Dix entreprises québécoises, dont trois de la région de Québec, sont les premières à bénéficier du Fonds InnovExport. Des investissements de 4,35 millions $ permettront de soutenir l'amorçage ou le démarrage de ces entreprises exportatrices qui oeuvrent dans des domaines variés.
Dans la capitale, les projets innovants des jeunes entreprises OxyNov, Laserax et Chronophotonix ont été retenus pour bénéficier du Fonds InnovExport, mis en place à l'automne 2016 par le gouvernement du Québec.
«InnovExport, ce n'est pas juste de l'argent [pour les entreprises choisies], c'est aussi un accès à de l'expérience et à un réseau de contacts» par l'entremise des représentants du G15, a indiqué mardi le président du Fonds, Richard Bordeleau, en faisant référence aux 15 investisseurs privés qui participent au fonds de capital de risque ayant pignon sur rue dans la capitale. On compte parmi ceux-ci les représentants d'EXFO, de Creaform, de Régitex et de Premier Tech, entre autres.
Fondée en 2009 par deux médecins chercheurs dans le domaine de la santé respiratoire, OxyNov est derrière un nouveau dispositif médical d'oxygénothérapie, le FreeO2, pour aider à améliorer la qualité de vie des patients.
Dans le domaine de la traçabilité industrielle, Laserax utilise les technologies laser pour offrir un système de marquage principalement utilisé dans les industries de l'automobile et de la transformation des métaux. L'entreprise fondée en 2010 espère notamment se démarquer dans d'autres marchés, comme le nettoyage laser.
Quant à Chronophotonix, l'entreprise fondée en 2009 entend se positionner comme un incontournable en matière de santé et de sécurité du travail grâce au BlueWake. Ce système, qui agit comme un stimulateur biologique de l'éveil au niveau du cerveau, permet d'accroître la sécurité lors de la conduite d'un véhicule de nuit.
Autres régions
Parmi les autres entreprises qui bénéficient du Fonds InnovExport, on compte dans la région de Montréal Les Solutions CycleLabs (SmartHalo, un produit connecté pour vélo), Chic Marie (service de location de vêtements) et Mr Stitches (vente de vêtements et accessoires brodés personnalisés).
En Montérégie, les heureuses élues sont Boréas Semiconducteur (microélectronique) et Intuitic (technologie éducative Studyo).
Enfin, on compte aussi les entreprises AEPONYX (micro-commutateurs optiques) dans Lanaudière et Tyto Robotique (outils pour la conception de drones) en Outaouais.