FLO est le plus vaste réseau de recharge de véhicules électriques au Canada avec plus de 10 000 bornes de recharge publiques, privées et résidentielles en service.

FLO s'entend avec un partenaire américain pour faciliter la vie des «électromobilistes»

Le réseau de recharge de véhicules électriques FLO, une filiale de la compagnie AddÉnergie de Québec, s’entend avec son pendant américain ChargePoint pour permettre aux membres des deux réseaux d’accéder à plus de 33 000 bornes de recharge publiques à travers l’Amérique du Nord.

D’un côté, FLO est le plus vaste réseau de recharge de véhicules électriques au Canada avec plus de 10 000 bornes de recharge publiques, privées et résidentielles en service.

De l’autre côté de la frontière, ChargePoint compte 54 000 bornes de recharge en opération. Pas seulement aux États-Unis, mais aussi au Canada, au Mexique, en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les deux nouveaux partenaires viennent de signer une entente d’interopérabilité. Une première en Amérique du Nord, semble-t-il.

Cet accord permet aux conducteurs de véhicules électriques d’utiliser librement les bornes de recharge de FLO et de ChargePoint où qu’ils soient au Canada ou aux États-Unis, et ce, sans devoir créer de multiples comptes et sans engager des frais additionnels.

Pour démarrer la recharge, les «électromobilistes» n’ont qu’à localiser une borne, activer une session à l’aide de l’application mobile de leur réseau principal et brancher leur véhicule.

FLO et ChargePoint n’imposeront aucuns frais additionnels pour l’utilisation d’une borne d’un autre réseau. Toutes les transactions et les taxes sont administrées en fonction des législations de chaque pays, afin que les «électromobilistes» profitent d’une expérience familière à celle de leur réseau d’origine peu importe où ils se trouvent.

« À mesure que les véhicules électriques gagnent en popularité, il est essentiel que les leaders de l’industrie travaillent ensemble à optimiser l’expérience de recharge», a déclaré le président et chef de la direction de FLO, Louis Tremblay, par la voie d’un communiqué de presse. «Cette collaboration s’inscrit dans notre engagement à offrir la meilleure expérience dans l’écosystème de recharge de véhicules électriques, et contribuera certainement à convaincre plus de gens à choisir la mobilité électrique .»

Une opinion partagée par Pasquale Romano, chef de la direction de ChargePoint, une société basée en Californie.

«Une initiative comme la nôtre est non seulement une bonne nouvelle pour les conducteurs de véhicule électrique, mais aussi pour les exploitants de bornes de recharge puisqu’elle contribue à en augmenter l’utilisation, ce qui permet aux entreprises de participer activement au développement des transports du futur.»

En plus d’exploiter FLO et d’être le fournisseur d’infrastructure et l’opérateur du Circuit électrique au Québec et du Réseau branché au Nouveau-Brunswick, AddÉnergie, fondée à Québec en 2009, fabrique aussi des bornes de recharge et développe des logiciels de gestion de réseau. Son siège social est dans la capitale et possède des bureaux à Montréal, à Mississauga, à Vancouver, à San Francisco et à New York. Elle compte plus de 120 employés.