Les propriétaires étaient agréablement surpris de l’achalandage. Sans qu’il y ait des files partout, il y avait beaucoup de clients pour un lundi matin.
Les propriétaires étaient agréablement surpris de l’achalandage. Sans qu’il y ait des files partout, il y avait beaucoup de clients pour un lundi matin.

Fleur de Lys «enfin» ouvert: des commerçants heureux [VIDÉO]

Il n’y avait pas foule à Fleur de Lys lundi matin, jour de réouverture (attendu!) des centres commerciaux, mais les clients étaient au rendez-vous. On n’y retrouve toutefois pas la même ambiance, les visiteurs sont encouragés à acheter ce dont ils ont besoin et à quitter les lieux; fini le flânage, les promenades ou le repos dans le centre commercial.

Les propriétaires étaient agréablement surpris de l’achalandage. Sans qu’il y ait des files partout, il y avait beaucoup de clients pour un lundi matin. 

«Je pense que c’est une journée de soulagement. Il y a du mouvement dans le centre, les gens sont contents, ils veulent recommencer à se faire plaisir et veulent retrouver une certaine normalité dans leurs habitudes de vie. Ça fait du bien à tout le monde», souligne Jonathan Trudel, cofondateur de Trudel Alliance, à la tête du centre commercial. 

Il y a évidemment plus d’agents de sécurité sur le terrain. Ils s’assurent que les clients suivent les règles de distanciation sociale et évitent les rassemblements. Cependant, les agents se veulent tolérants, ils savent que l’ouverture des centres commerciaux est un petit bonheur attendu depuis longtemps pour la clientèle habituée. 

«Il y a eu beaucoup de préparation à faire, pour préparer l’arrivée du public et offrir tout le soutien possible à nos commerçants», ajoute M. Trudel.

Une vingtaine de personnes attendaient déjà dehors à l’ouverture des portes à 8h30, craignant les files d’attente. Les commerces n’ouvraient boutique que vers 9h30 ou 10h30. Tranquillement, le centre d’achat s’est rempli, un mélange de clients avec masque ou sans masque. Tout le monde peut entrer, mais Fleur de Lys recommande aux clients de tenir compte des recommandations du gouvernement.

En plus des agents de sécurité, des membres du personnel de services ont été ajoutés, de la signalisation est installée au sol et le lavage de mains est demandé à toutes les entrées de Fleur de Lys. 

«On a aussi retiré du mobilier qui servait de lieux de repos, pour éviter les rassemblements. La promenade dans le centre comme on faisait avant, ça devient plus difficile. Les visites sont vraiment dans un but précis. Les gens sont responsables.»

Les chaises de massage, les bancs, tables et divans ont été recouverts ou retirés.

Il n’y avait pas foule à Fleur de Lys lundi matin, jour de réouverture (attendu!) des centres d’achat, mais les clients étaient au rendez-vous.

«Enfin!»

Les plus heureux lundi matin, c’était les commerçants. Une phrase se retrouvait sur toutes les lèvres: «Enfin, on peut rouvrir et voir nos clients.» La majorité des commerces ont pu lever leur grille lundi et accueillir leur clientèle, alors que d’autres doivent finaliser certains ajustements et ouvriront dans les prochains jours.

«On avait une clientèle loyale, qui était récurrente, on voit qu’elle revient. Malgré tout, ça recrée un certain climat de confiance, une expérience client plaisante. Il y a plusieurs initiatives créatives de nos commerçants», indique aussi Jonathan Trudel. 

Plusieurs ont des rabais intéressants qui permettront de vendre la marchandise accumulée pendant le printemps. Chez TPM Hobby et Collection, on donne un petit rabais de 1 $ aux clients qui portent le masque, seulement pour rendre l’échange convivial et encourager les gens à suivre les recommandations. À l’achat d’un masque en magasin, le commerce offrira aussi le rabais aux clients. 

«Ce n’est pas grand-chose, c'est pour être solidaires envers les règles du gouvernement. Ça donne une petite note humoristique. Avec toutes ces règles, c’est un peu lourd, il y a moyen de rendre ça agréable. On va pouvoir rencontrer nos clients, à qui on parlait au téléphone à l’occasion pour les commandes. Mais ce n’est pas un contact suffisant. Enfin, on peut les voir», indique Jean-Pierre Samson, propriétaire de la boutique.

M. Samson et son équipe portent la visière et non le masque, ils voulaient absolument que les clients voient leur sourire. Ils ont aussi inscrit leur nom sur le devant de la visière, pour une touche plus personnelle. 

Même son de cloche du côté de Marc Nadeau, le propriétaire de Passe-Temps 3000. «On est super énervé, c’est comme si on ouvrait un nouveau magasin, on est un peu fébrile. On avait transformé la boutique en entrepôt, pour les commandes en ligne. Depuis 5h du matin, on fait les préparatifs finaux. Ce qui nous manque le plus c’est le contact humain. Le site internet nous a tenu en vie jusqu’à l’ouverture, c’était le temps.»

D’autres ajustements ou modifications pourront être remarqués dans les prochains jours, et semaines, à Fleur de Lys. Seulement la phase 1 de la réouverture des centres commerciaux est en marche, le gouvernement apportera prochainement d’autres recommandations. Les heures d’ouverture peuvent aussi varier de commerce en commerce.

Le centre commercial Fleur de Lys, ouvert lundi