TSO3 produit des appareils qui stérilisent les instruments médicaux.

Financement de 20 M$US pour TSO3

Entreprise de Québec spécialisée dans la production de stérilisateurs d’instruments médicaux pour les hôpitaux, TSO3 engrange 20 millions $US pour financer les activités de commercialisation de son produit vedette, le Sterizone VP4.

Ce financement privé a été réalisé avec Courage Capital Management, une firme de Nashville qui investit dans les services de soins de santé, les dispositifs médicaux et les produits pharmaceutiques. 

La compagnie indique, par voie de communiqué, que le nouveau financement ne devrait pas affecter le contrôle de la société. À la suite de l’acquisition d’un important bloc d’actions à la fin de l’année, la Caisse de dépôt et placement du Québec est devenue le plus gros actionnaire de TSO3, indiquait La Presse en décembre. 

Par ailleurs, l’entreprise a également annoncé, mercredi, qu’elle n’allait pas renouveler ses ententes de distribution avec Getinge. 

Le Sterizone VP4 est la seule méthode de stérilisation approuvée par la Food and Drug Administration, aux États-Unis, pour stériliser les endoscopes allant jusqu’à 3,5 mètres de longueur, comme les colonoscopes, les duodénoscopes et les gastroscopes. 

n 2017, les ventes de TSO3 ont totalisé près de 20 millions $US. Sa perte nette affichait 7,5 millions $US. 

À la Bourse de Toronto, l’action de TSO3 (TSX: TOS) a clôturé, mercredi, à 70 ¢, en hausse de 1 ¢.  

Le produit vedette de TSO3, le Sterizone VP4