Exflora construira bientôt la première usine de production de cannabis thérapeutique dans la région de Québec.

Feu vert à Exflora pour la construction de son usine de cannabis à Lévis

Après plus de deux ans d’attente, Exflora a enfin obtenu le feu vert de Santé Canada pour la construction de son usine de cannabis thérapeutique, la première dans la région de Québec. Toutefois, le délai fait que le projet a été revu à la baisse.

Le président Dany Leclerc et son équipe tâchent présentement de clore les discussions avec les investisseurs pour que la construction débute en septembre prochain. L’usine sera située à Lévis, dans le parc industriel de Pintendre.

«On en est à rencontrer des gens pour le financement. Ça augure bien, on a plusieurs rencontres avec des investisseurs potentiels. Pour un investisseur, c’est plus rassurant de voir un projet approuvé par Santé Canada que d’investir dans quelque chose sans savoir que le projet est approuvé ou non. Pour nous, l’entreprise a plus de valeur et devient plus intéressante», soulève M. Leclerc. 

L’objectif est de commencer la construction à l’automne pour être en mesure de fermer le bâtiment et d’y travailler à l’intérieur pendant l’hiver.

Un aperçu de l’extérieur du bâtiment

Projet revu à la baisse

L’usine devait au départ se construire à l’automne 2018. Étant donné l’attente de l’autorisation de Santé Canada, l’échéancier a dû être grandement retardé. 

«C’est juste une question de patience. Ça n’a pas créé de problème en tant que tel. C’est le processus normal, il y a même des gens pour qui ça peut être plus long. On est contents, on a hâte d’être dans le concret, de lever quelque chose de physiquement existant», indique M. Leclerc.

En juillet 2018, le président d’Exflora confiait au Soleil qu’il imaginait un investissement de 40 millions $ pour la construction de l’usine, avec une production de 23 millions de grammes de cannabis par année pour la première phase. Il s’agissait d’une expansion, puisque son projet initial était évalué à 18 millions $ d’investissements pour une production de 8 à 10 millions de grammes. 

«On a revu le projet à la baisse, pour faire un projet plus facile à financer. Il se passe beaucoup de choses en deux ans... C’est toujours du travail, alors on est revenu au plan initial. C’est plus simple pour nous, plus réaliste et plus facilement exécutable», explique le président d’Exflora.

Ce sont donc 25 millions $ qui seront nécessaires pour la construction de l’usine. M. Leclerc prévoit une production de 9 millions de grammes par année, cette production devrait débuter au printemps 2020 si toutes les autres étapes se déroulent comme prévu.