FedEx a indiqué qu'il continuait à évaluer l'impact financier de la cyberattaque, qui perturbe encore les opérations de TNT Express.

FedEx ferme boutique au Canada

FedEx a annoncé vendredi qu'il mettrait un terme à sa présence au Canada, une décision qui entraînera la suppression de 214 employés.
Le géant de la livraison fermera ainsi 24 boutiques, une usine de fabrication à Markham, en Ontario, et son siège social de Toronto.
Les activités de livraison de FedEx se poursuivront tout de même au pays, a indiqué une porte-parole de l'entreprise, Stacey Sullivan. La décision de fermer le réseau de boutiques a été prise à la suite d'une évaluation des perspectives d'affaires actuelles et futures de l'entreprise, a-t-elle précisé.
Dix-huit des magasins se trouvent en Ontario, tandis que cinq autres ont pignon sur rue en Colombie-Britannique et que le dernier est en Nouvelle-Écosse. Les fermetures auront lieu à compter du mois d'août.
Les magasins de FedEx offrent une gamme de services d'affaires incluant la photocopie, l'impression, la fabrication d'affiches, la vente de fournitures de bureau et des services d'emballage. Ces établissements proposent aussi des comptoirs de livraison permettant de poster ou recevoir des lettres et colis.
Le géant de la livraison était présent au Canada depuis 32 ans.