Le festival du Havane se tient actuellement dans la capitale cubaine.

Exportation record de cigares cubains, stimulée par la Chine

LA HAVANE — Les ventes de Havanes, les cigares produits à Cuba, ont bondi de 12 % en 2017 pour atteindre un chiffre d’affaires record de 500 millions de dollars sous l’impulsion de la Chine qui continue de stimuler le marché du luxe.

L’Europe absorbe 54 % des exportations, suivie par l’Amérique latine (17 %) et la région Asie-Pacifique (15 %).

Avec une progression du chiffre d’affaires de 24 %, la Chine, où le potentiel de croissance est le plus élevé, se classe au troisième rang des pays consommateurs, derrière les historiques que sont la France et l’Espagne.

«La Chine a une demande à laquelle nous devons répondre et nous pouvons compter sur une croissance à deux chiffres dans les années à venir», a estimé Jose Maria Lopez Inchaurbe, vice-président de Habanos S.A lors d’une conférence de presse à l’ouverture du festival du Havane, qui se tient dans la capitale cubaine.

Selon lui, les ventes de cigares ont eu une influence dans l’augmentation de 5 % du marché du luxe en 2017 et la production prévue en 2018 n’a pas été affectée par le passage dévastateur de l’ouragan Irma en septembre.

Selon Leopoldo Cintra, vice-président commercial de Habanos S.A, ce succès commercial «est dû à notre stratégie de recherche de marchés potentiels, en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud».

Il a également annoncé que le marché intérieur cubain avait lui aussi connu une croissance grâce à la venue de 4,5 millions de touristes sur l’île en 2017.

Marché américain fermé

Si Habanos S.A exporte dans la majeure partie du monde, le marché des États-unis lui est toujours fermé en raison de l’embargo qui court depuis 1962.

«Le jour où cet embargo sera levé nous saurons quoi faire pour approvisionner le marché nord-américain», a assuré M. Cintra.

En raison de la spécificité du sol, du climat et de la qualité de la main-d’œuvre, le Havane cubain est considéré comme le meilleur cigare du monde.

Les marques les plus vendues sont Cohiba, Romeo y Julieta et Montecristo, toutes détenues par Habanos S.A., une société propriété de l’État cubain et d’Altadis, dont le siège social est situé en Espagne, mais qui possède des capitaux britanniques.