De l'avis du président-directeur général de la coopérative Exceldor, René Proulx, il y a encore trop de transformateurs de volaille au Canada.
De l'avis du président-directeur général de la coopérative Exceldor, René Proulx, il y a encore trop de transformateurs de volaille au Canada.

Exceldor a faim

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Le Soleil
«Cela nous a pris 60 ans pour amener le chiffre d'affaires à 284 millions $. Et cela vient de nous prendre 10 ans pour l'amener à 690 millions $. Notre cible, maintenant, c'est le milliard de dollars d'ici quatre à cinq ans.»