États-Unis: les achats en ligne accaparent près de 15 % du magasinage de Noël

NEW YORK — Plus de personnes ont fait leurs achats en ligne cette année aux États-Unis au cours de l’une des plus courtes saisons de magasinage des Fêtes depuis des années, ce qui a contribué à augmenter les ventes totales.

Les ventes au détail aux États-Unis ont augmenté de 3,4% entre le 1er novembre et le 24 décembre par rapport à l’année dernière, selon les premières données de Mastercard SpendingPulse.

Les ventes en ligne ont augmenté à un rythme plus rapide, en hausse de 18,8 % par rapport à l’année dernière. Les achats en ligne représentaient près de 15 % des ventes au détail.

Mastercard SpendingPulse a suivi les dépenses en ligne et dans les magasins pour tous les types de paiement, y compris en espèces ou par chèque. Les ventes d’automobiles ne sont pas incluses.

Courte saison

Confrontés à la plus courte saison de magasinage des Fêtes depuis 2013, les magasins ont annoncé des offres avant même l’Halloween dans l’espoir d’amener les gens à penser à Noël.

La fête américaine de Thanksgiving a eu lieu cette année le 28 novembre, la date la plus avancée pour cette célébration. Cela signifiait six jours de moins que l’an dernier pour la période dite des achats des Fêtes. Le samedi avant Noël a été la journée de magasinage la plus occupée de l’histoire des États-Unis, dépassant le Black Friday, selon la firme de recherches Customer Growth Partners.

Les ventes de vêtements ont augmenté de 1 %, a indiqué Mastercard. Les ventes de bijoux ont augmenté de 1,8 %. Les ventes d’appareils électroniques et électroménagers ont augmenté de 4,6 %. Et les ventes de meubles ont augmenté de 1,3 %.

Les grands magasins, qui ont été durement touchés par l’essor des achats en ligne, ont encore eu du mal à attirer leurs clients : les ventes totales ont chuté de 1,8 %, a indiqué Mastercard.