Et aussi dans le budget...

500 millions $ pour moderniser le système de justice

Le système de justice du Québec recevra 500 millions de dollars d’ici 2022-2023 pour se moderniser, ce qui devrait permettre, en théorie, d’en faciliter l’accès aux citoyens. De ce montant total, 289 millions $ seront consacrés à mettre la Justice à l’heure des nouvelles technologies, et 72 millions $ serviront à diffuser l’information entre les principaux intervenants du système de justice. La mise sur pied d’un portail offrant différents services en ligne aux parties impliquées dans un dossier judiciaire, la gestion des dossiers judiciaires ainsi que la gestion d’une audience de façon numérique dans les palais de justice figurent parmi les mesures pour moderniser le système de justice. Un registre du greffe numérique sera aussi créé, ce qui permettra de rassembler toutes les informations recueillies au sein d’une même banque de données.  Jean-Frédéric Moreau   

***

Québec soutient les chantiers maritimes

Le renouvellement de la flotte des navires de la Marine royale canadienne et de la Garde côtière pousse le gouvernement du Québec à allouer 250 millions $ pour aider les chantiers maritimes de la province. Cette mesure a pour but de favoriser la construction navale au sein des chantiers maritimes du Québec ainsi que le maintien d’une industrie maritime québécoise forte et pérenne. Le Plan économique prévoit des prises de participation dans les chantiers navals de la province et entend faciliter l’accès aux capitaux requis pour réaliser des projets de construction navale. À terme, le gouvernement souhaite favoriser la rentabilité des chantiers maritimes, libérer des sommes pour moderniser les équipements, et accroître leur compétitivité. La mesure s’inscrit dans la Stratégie maritime du Québec à l’horizon 2030. Investissement Québec sera responsable de la mise en œuvre de l’initiative.  Jean-Frédéric Moreau

***

Plus pour Québec International

Le gouvernement renouvelle et bonifie son appui à Québec International, qui attire de la main-d’œuvre étrangère qualifiée dans la capitale. Parmi les 92,1 millions $ prévus pour favoriser la prospection et le recrutement des travailleurs et des étudiants étrangers, Québec International recevra 3,5 millions $. Cet investissement fait partie du plan d’action du gouvernement pour répondre aux défis du marché du travail.  Jean-Frédéric Moreau

***

Coup de pouce pour la Chambre de commerce de Québec

Le budget Leitão alloue 700 000 $ à la Chambre de commerce et d’industrie de Québec pour la poursuite de ses activités. Cette somme servira notamment à financer l’Institut du mentorat entrepreneurial, le programme TRIADE, ainsi que le programme Écosystème RH. Deux nouveaux programmes d’accompagnement des PME verront également le jour, d’un l’un permettra aux PME en croissance d’intégrer une entité informelle composée d’experts externes, et l’autre visera l’accélération de la transformation numérique des petites et moyennes entreprises.  Jean-Frédéric Moreau

***

Le gaz naturel jusqu’à Montmagny? 

La région de Chaudière-Appalaches recevra sa part de gâteau dans le projet d’expansion du réseau de distribution de gaz naturel du gouvernement du Québec. Ce dernier débloque 36,5 millions $ additionnels pour appuyer des projets dans différentes régions de la province, dont celle de Chaudière-Appalaches. Ce montant s’ajoute aux 44,9 M$ déjà alloués pour la réalisation de projets similaires entre Lévis et Sainte-Claire, ainsi qu’en Beauce, notamment. La communauté d’affaires de Montmagny avait déjà exprimé publiquement sa volonté que la municipalité soit connectée au réseau. Or le budget 2018-2019 n’identifie pas spécifiquement ce projet. Jean-Frédéric Moreau

***

Transformation économique dans les Appalaches

Fortement touchée par la fin de l’exploitation de l’amiante, la MRC des Appalaches bénéficiera d’une enveloppe de 50 millions de dollars pour soutenir la diversification et la transformation de son économie. Cet argent, qui sera investi dans un fonds dédié, permettra entre autres de financer des projets de relève entrepreneuriale ainsi que des projets d’investissement pour la création ou l’expansion d’entreprises. L’aide sera accordée principalement sous forme de prêt et se fera sur la base d’un partage de risques entre les partenaires financiers.  Jean-Frédéric Moreau

***

Équité entre la cuisine de rue et les restaurants

Les camions et remorques de cuisine de rue devront se conformer aux mêmes règles que les restaurants et les bars. Dès l’été 2019, ils devront remettre aux clients une facture et produire celle-ci à l’aide d’un module d’enregistrement des ventes (MEV). Le gouvernement justifie cette mesure par un souci d’équité envers les restaurateurs qui ont pignon sur rue, le tout pour éviter la concurrence déloyale. Pour appuyer les propriétaires de camions de cuisine de rue qui devront utiliser les MEV, le gouvernement offrira une subvention pour l’acquisition, l’installation et la mise à jour de l’équipement. Au Québec actuellement, plus de 21 000 restaurants et bars utilisent près de 40 000 MEV. L’instauration de cette mesure en 2010 a permis d’augmenter les revenus fiscaux de la province de 1,2 milliard $.  Jean-Frédéric Moreau

***

63 millions $ pour favoriser la pratique du sport au travail

Les employeurs qui font la promotion de l’activité physique auprès de leurs employés et qui aménagent des espaces pour faciliter la pratique du sport dans l’entreprise pourront obtenir l’aide de l’État. Le gouvernement a mis de côté une somme de 63 millions $ sur cinq ans pour favoriser l’activité physique en milieu de travail. Il fait le pari qu’une entreprise qui met en place des mesures ou des pratiques organisationnelles pour encourager ses employés à bouger augmente le sentiment d’appartenance de son monde, réduit le taux d’absentéisme et facilite le recrutement et la rétention du personnel.  Gilbert Leduc