Esso remplacera Aéroplan au profit du programme de Loblaw.

Esso largue Aéroplan au profit du programme de Loblaw

Le programme de fidélisation des Compagnies Loblaw, PC Optimum, remplacera Aéroplan dans les stations-service Esso du Canada à compter du 1er juin.

L’exploitant d’Aéroplan, la montréalaise Aimia, a prévenu ses membres de la fin de son partenariat de 14 ans avec la Pétrolière Impériale dans un courriel transmis mardi.

Il a précisé qu’il serait toujours possible d’accumuler jusqu’à 1,5 mille pour chaque dollar réglé à l’aide d’une carte de crédit affiliée à Aéroplan chez n’importe quel détaillant, incluant Esso.

Aimia a dit qu’elle préparait une promotion qui permettrait d’obtenir plus de milles auprès des partenaires existants. Elle développe en outre une stratégie pour ajuster ses activités à la fin de son partenariat avec Air Canada, en 2020.

La vice-présidente d’Aimia à la réputation corporative et aux affaires publiques, Cheryl Kim, a dit qu’Esso n’était pas un important contributeur aux résultats financiers d’Aimia et que son départ n’affecterait pas ses prévisions financières ou sa stratégie. «Le nombre de milles obtenus sur toute transaction est assez faible alors ce n’est pas une grosse affaire du point de vue financier», a-t-elle expliqué lors d’un entretien.

Selon Drew McReynolds, de RBC Dominion Valeurs mobilières, Esso ne représente qu’une fraction non précisée des 10 à 12 % de revenus bruts d’Aimia qui proviennent de partenaires non financiers et autres qu’Air Canada.

Cependant, «la perspective d’une accumulation de défections de partenaires d’ici à 2020 est négative à notre avis, et elle rend les annonces de nouveaux partenaires d’Aéroplan d’ici 2020 encore plus critiques pour limiter les changements dans le comportement de ses membres», a-t-il écrit.

Loblaw a précisé que les membres obtiendraient 10 points par litre d’essence ainsi que 10 points par dollar dépensé dans les dépanneurs ou les services de lave-auto des stations Esso. Le programme PC Optimum a été lancé plus tôt cette année lorsque Loblaw a fusionné son programme PC Plus avec le programme Optimum de ses pharmacies (Pharmaprix au Québec). L’action d’Aimia a perdu mardi 2 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 1,52 $.