«Protégez-vous» s'est intéressé cette année à la fiabilité des électros, en plus de son test sur les meilleurs appareils neufs.

Électros: qui remporte l’or de la fiabilité?

Quand on achète un électroménager, on souhaite qu’il fonctionne bien maintenant, mais aussi longtemps. C’est pourquoi le magazine «Protégez-vous» s’est penché sur la question de la fiabilité dans son numéro de mars sur les électroménagers. Qui remporte l’or?

Il n’y a pas de roi incontesté parmi les grands fabricants d’électroménagers, indique Protégez-vous. «De toutes les marques évaluées, General Electric est celle qui figure le plus souvent parmi les plus fiables. Mis à part ses réfrigérateurs, toutes les catégories d’électroménagers de cette marque (cuisinières, laveuses et lave-vaisselle) affichent un taux de fiabilité supérieur à 75 %», fait valoir le magazine dans son communiqué.

Les autres marques ont un bilan plus mitigé, note le magazine spécialisé en consommation, alors qu’elles ne font bonne figure que dans une catégorie. «Ainsi, Samsung ne se démarque que pour ses lave-vaisselle et Whirpool, pour ses réfrigérateurs.»

Voici celles qui ont obtenu la meilleure note pour la fiabilité, selon les catégories.

Réfrigérateurs : Fisher et Paykel, Whirpool

Cuisinières : General Electric, Frigidaire, General Electric Profile

Lave-vaisselle : Bosch, Miele, Samsung, General Electric, Maytag

Laveuses : Amana, LG, Kenmore, General Electric

Les données ont été recueillies par la communauté de consommateurs du magazine. Ils ont répondu à un questionnaire détaillé sur la durabilité et les bris des appareils qu’ils ont achetés au cours des cinq dernières années.

Ce palmarès de la fiabilité est en fait un complément au classement de 116 appareils neufs selon leur performance lors de tests en laboratoire, pour vous aider à bien choisir votre nouvel électroménager.

En cas de bris?

Protégez-Vous y va aussi de conseils si jamais votre appareil rend l’âme ou fait des siennes plus vite que prévu. La revue propose «une démarche en cinq étapes pour faire valoir vos droits, qui va de la négociation avec le commerçant à la défense de votre cause devant un juge de la Division des petites créances.» Huit jugements sont aussi décortiqués pour aider les consommateurs à monter un dossier pour la cour s’ils devaient se rendre jusque-là.