Monique Leroux, pdg du Mouvement Desjardins

Desjardins veut «quadrupler» ses services le samedi

Le Mouvement Desjardins poursuit son objectif d'offrir plus d'heures de services dans ses caisses populaires. D'ici la fin de l'année, le Mouvement vise à quadrupler le nombre de succursales qui ouvrent leurs portes le samedi.
Alors que des centaines de délégués étaient réunis samedi au Centre des congrès de Québec pour l'assemblée générale annuelle de Desjardins, la pdg Monique Leroux a fait le bilan de la nouvelle offre de services du samedi avec Le Soleil.
Mme Leroux avait annoncé son intention d'ouvrir davantage de caisses populaires la fin de semaine à l'assemblée générale de 2013. Une intention qui avait fait l'objet de «grandes discussions» en congrès, reconnaît-elle.
Un an plus tard, Monique Leroux constate que ce changement «fondamental» fait mouche auprès des membres.
La présidente et chef de la direction du mouvement coopératif explique que les caisses de chacune des régions du Québec se sont concertées pour choisir celle qui ouvrirait désormais ses portes le samedi. «C'était très important que les caisses ou un centre de services puissent servir les membres de toutes les caisses [d'une région]», précise Mme Leroux.
«D'ici la fin de 2014, toutes les caisses du Québec et de l'Ontario vont s'être donné un plan qui est adapté à la réalité régionale», annonce-t-elle.
«Un plus»
«On vise à avoir quadruplé le nombre de caisses qui sont ouvertes le samedi versus où on était en début d'année 2013», ajoute Guy Cormier, premier vice-président, réseau des caisses et services aux particuliers. Ce dernier précise que les caisses qui ouvrent maintenant le samedi le font également deux soirs par semaine. «C'est juste un plus», complète Monique Leroux.
Tous deux assurent que la nouvelle offre de services ne s'accompagne d'aucune réduction d'heures dans les caisses qui demeurent fermées la fin de semaine. Au contraire, l'accessibilité aux services téléphoniques a été augmentée, conclut Monique Leroux.