Cette assurance, nommée Vie Option autonomie, lancée aujourd'hui, serait une première au Canada selon Desjardins.

Desjardins propose une assurance unique au pays

Alors que les produits d'assurance invalidité ou pour la perte d'autonomie existent comme produit autonome, Desjardins vient de combiner l'assurance vie avec une option en cas de perte d'autonomie.
Cette assurance, nommée Vie Option autonomie, lancée jeudi, serait une première au Canada selon Desjardins. Elle vise principalement les gens de 45 ans et plus, admet-on en soulignant que le nombre de centenaires ne cessera de croître.
«En 2056, on estime qu'il n'y aura pas moins de 64 000 centenaires au pays, explique-t-on. Des études révèlent même que la moitié des bébés nés en 2013 peuvent espérer franchir le cap des 100 ans.»
Les gens vivent plus longtemps, mais pas nécessairement en santé. «Tout le monde rêve de vivre vieux et en bonne santé, mais force est de constater qu'en réalité, si l'on peut espérer vivre plus longtemps qu'il y a 50 ans, les chances de ne pas être malade à la fin de sa vie sont relativement faibles», souligne Mme Nathalie Tremblay, chef de produit santé chez Desjardins Assurances.
Deux portions
Ce type d'assurance comporte une portion pour l'assurance vie permanente et une autre pour les soins à domicile.
Par exemple, avec une assurance de 100 000 $, à compter de 65 ans, la personne recevra une avance de 1 % du montant d'assurance vie, soit 1000 $ par mois pour prendre soin d'elle-même pendant un maximum de 100 mois. Après cette période, il restera 25 000 $ en assurance vie.
Selon Desjardins, pour ce montant, la prime mensuelle pour des non-fumeurs et sans antécédents médicaux sera 120 $ pour un homme de 50 ans et de 108 $ pour une femme du même âge.