Le siège social du Mouvement Desjardins à Lévis

Desjardins investit 1,7 M$ dans Kamouraska et Chaudière-Appalaches

Depuis sa création en 2016, le Fonds de 100 millions $ de Desjardins visant à soutenir des projets porteurs en région a injecté 19 millions $ dans 70 chantiers à travers la province et en Ontario. Du lot, 1,7 million de dollars ont été pour des organisations de Kamouraska et de Chaudière-Appalaches.

Vendredi, le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, était de passage en Beauce, à l’hôtel La cache à Maxime, pour annoncer une dizaine d’investissements sur ce territoire.

«Chez Desjardins, nous avons à cœur d’enrichir la vie des personnes et des communautés», indique, dans un communiqué, M. Cormier. «C’est ce qui nous a motivés à créer ce Fonds de 100 millions $ pour soutenir des projets structurants dans toutes les régions du Québec et de l’Ontario. Nous pouvons compter sur les dirigeants et les directeurs généraux des caisses pour exercer leur leadership quant aux choix et aux décisions liés à ces projets dans leur région», poursuit-il.

Des entreprises et organismes ayant reçu un coup de pouce de l’institution financière, on retrouve la Corporation d’aménagement et de développement du Massif du Sud (325 000 $), le Bureau gestion des événements Région de Thetford (325 000 $), le Centre de Formation en Entreprise et Récupération de Beauce (207 750 $), l’organisme à but non lucratif Solutions Novika (183 110 $), le complexe de recherche et développement en transformation bioalimentaire de La Pocatière (168 750 $), la Société de développement industriel de Saint-Pamphile (150 000 $), Savoir Affaires Beauce (105 000 $), Beauce Embauche (53 550 $), la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches (100 000 $), le Cégep de Thetford Mines (75 000 $), la Coopérative de gestion forestière des Appalaches (75 000 $) et l’Incubateur agroalimentaire des Appalaches (42 000 $).

«Les annonces d’aujourd’hui sont d’autant plus importantes pour nous, puisque ces projets émanent d’une concertation entre l’ensemble des 17 caisses de la région et les principaux acteurs de notre communauté», note Serge Rousseau, président du conseil régional Kamouraska et Chaudière-Appalaches chez Desjardins. «Un deuxième appel de projets est en cours et d’autres sommes sont encore disponibles pour la région», ajoute-t-il.

Projets

Parmi les projets, la Corporation d’aménagement et de développement du Massif du Sud prévoit, entre autres, la construction de cinq unités d’hébergement dans le secteur Desjardins et la sortie de terre d’un pavillon communautaire. La Société de développement industriel de Saint-Pamphile souhaite, quant à elle, utiliser cet argent pour ériger des motels industriels dans son nouveau parc industriel baptisé La Relève.

Cet outil de 100 millions $, qui est financé à travers les gains d’efficacité du Mouvement, devait être disponible jusqu’à la fin 2019.