«Cinquante nuitées, ça ne paraît peut-être pas énorme en termes de chiffre», souligne P. Michel Bouchard, président-directeur général du Centre des congrès de Québec, «mais c'est le pain et le beurre des hôteliers.»

Des personnes d'influence pour attirer le tourisme d'affaires

La Chambre de commerce de Québec et le Centre des congrès ont lancé mardi une nouvelle initiative pour attirer davantage de gens d'affaires à Québec pour des événements, des réunions et de petites rencontres de quelques jours afin d'augmenter le tourisme d'affaires dans la capitale.
<p>Le président de chef de la direction de la Chambre de commerce de Québec, Alain Aubut; à l'arrière-plan: P. Michel Bouchard, président-directeur général du Centre des congrès de Québec</p>
Même s'il existe un cercle des ambassadeurs pour attirer des congrès internationaux et d'autres événements majeurs, il y a toujours de la place pour des petits groupes dans les différents hôtels de la ville pour des événements de plus petite envergure.
C'est dans cet esprit que le président et chef de la direction de la Chambre de commerce de Québec, Alain Aubut, veut miser sur les 4300 membres de l'organisation pour qu'ils soient des personnes d'influence dans leur entreprise pour organiser à Québec des réunions de conseil d'administration, des rencontres de vente ou des rassemblements d'employés de différentes divisions.
«Cinquante nuitées, ça ne paraît peut-être pas énorme en termes de chiffres», soulignait P. Michel Bouchard, président-directeur général du Centre des congrès de Québec, «mais c'est le pain et le beurre des hôteliers».
Les personnes d'influence seront autant des ambassadeurs du tourisme d'affaires, mais elles ne seront pas laissées seules au moment de l'organisation des événements. Le Centre des congrès leur adjoindra un délégué commercial qui pourra s'occuper de plusieurs aspects logistiques et administratifs.
De plus, si l'influenceur réussit à faire venir une cinquantaine de personnes pour deux jours à Québec, il recevra un boni applicable sur le coût des chambres, entre 10 et 20 %, montant qui pourra servir à réduire la facture de l'organisation de l'événement ou qui pourrait être remis à une organisation charitable de son choix.
«Les membres de la Chambre peuvent mettre à profit leur réseau de contacts, soutient Alain Aubut, et influencer les dirigeants pour l'organisation d'événements dans la capitale tout en réalisant leurs ambitions dans l'entreprise par leur contribution au tourisme d'affaires.»
Les modalités du programme Personnes d'influence se trouvent sur le site www.cciquebec.ca/personnedinfluence.