Les manifestants ont arboré de nombreuses pancartes réclamant une rémunération plus élevée.

Des chauffeurs américains Uber et Lyft en grève

À quelques jours de l’entrée en Bourse d’Uber, les chauffeurs des applications Uber et Lyft ont manifesté mercredi dans des grandes villes américaines pour réclamer une meilleure rémunération de leurs courses.

À New York, considéré comme le plus gros marché américain, une centaine de conducteurs se sont rassemblés à la mi-journée dans le quartier du Queens à New York, près d’un bâtiment où se trouvent les sièges des groupes Uber et Lyft dans la métropole. Les manifestants ont arboré de nombreuses pancartes réclamant une rémunération plus élevée. 

D’après une étude de l’Economic Policy Institute publiée mardi, aux États-Unis, les chauffeurs Uber gagnent 9,21 $ par heure en moyenne, une fois retirées les commissions versées à l’application, les dépenses d’entretien du véhicule et leurs dépenses de sécurité sociale.