Quatorze wagons d'un train de Rio Tinto IOC ont déraillé mercredi, au nord de Sept-Îles.

Déraillement: le rail entre Labrador City et Sept-Îles toujours bloqué

Le déraillement d'un train de marchandises de Rio Tinto IOC mercredi, force toujours l'arrêt complet des opérations ferroviaires sur le tracé de la QNS&L, qui relie Labrador City à Sept-Îles.
Quatorze wagons d'un convoi, qui roulait en direction de Schefferville, ont déraillé vers 14h, à la hauteur du millage 37 au nord de Sept-Îles. «Personne n'a été blessé, ni accommodé», a informé en premier lieu la porte-parole de la minière, Claudine Gagnon. «Il n'y a pas non plus d'impact sur l'environnement», a-t-elle poursuivi.
Un bris de rails a causé le déraillement, a indiqué le Bureau de la sécurité des transports, qui a déjà confirmé qu'il n'enverra pas d'enquêteurs sur les lieux. Des équipes de Rio Tinto IOC, qui exploite le lien ferroviaire, s'affairent actuellement à réparer le tracé.
Le convoi de la minière IOC ne transportait pas de matières dangereuses, mais notamment de l'équipement destiné à l'entretien du chemin de fer. Le train de passagers Tshiuetin,  qui circulait de Schefferville vers Sept-Îles, a dû mercredi, rebrousser chemin en raison des événements.