Jim Yong Kim a été président de la Banque mondiale pendant six ans.

Démission surprise du président de la Banque mondiale

WASHINGTON — Le président de la Banque mondiale, Jim Yong-kim, a annoncé lundi qu’il quittera son poste à la fin du mois de janvier.

La démission inattendue de M. Kim, près de trois ans avant la fin de son mandat, risque de donner naissance à une rivalité féroce entre l’administration Trump et les pays qui dénoncent l’influence des États-Unis sur la banque.

La Banque mondiale, qui compte 189 membres, est la plus importante source gouvernementale de fonds pour le développement, finançant à faible coût des projets à travers le monde.

M. Kim, qui est président de la Banque mondiale depuis plus de six ans, a annoncé qu’il rejoindra une firme qui se consacre à l’accroissement du financement des infrastructures dans les pays en voie de développement.

La Banque mondiale a précisé que la chef de la direction Cristalina Georgieva assumera la présidence intérimaire à compter du 1er février.