L'avion CS300 de la CSeries de Bombardier

Delta sur le point de passer une importante commande de CSeries

Bombardier serait sur le point de décrocher une importante commande d'avions CSeries auprès du transporteur américain Delta Air Lines.
Citant trois sources différentes, le Wall Street Journal a indiqué jeudi que l'entente pourrait porter sur un total de 125 avions, soit 75 commandes fermes ainsi que 50 options.
La commande serait annoncée d'ici la fin du mois, avance le quotidien de New York. Bombardier n'a pas voulu commenter.
En conférence téléphonique afin de discuter de leurs plus récents résultats trimestriels, les dirigeants de Delta ont indiqué, jeudi matin, qu'ils n'ont rien à annoncer malgré les rumeurs persistantes.
Ils ont toutefois laissé entendre que plus de détails seraient disponibles le 16 mai, dans le cadre d'une journée des investisseurs.
Le transporteur établi à Atlanta a indiqué qu'il souhaitait remplacer 115 avions régionaux McDonnell Douglas MD-88, dont l'âge moyen dépasse le quart de siècle, d'ici les cinq prochaines années.
Le prochain président de Delta, Ed Bastian, a déjà indiqué dans le passé que l'entreprise considérait la CSeries et que le nouvel avion commercial de Bombardier était impressionnant.
Toutefois, le mois dernier, celui-ci avait estimé que les coûts de production associés au niveau d'ingénierie derrière la CSeries pouvaient en partie expliquer pourquoi Bombardier avait de la difficulté à vendre ses appareils à des prix concurrentiels.
À la Bourse de Toronto, jeudi, l'action de Bombardier a fluctué tout au long de la journée pour terminer sur une bonne note.
Elle a bondi en début de séance alors que des investisseurs espéraient une bonne nouvelle de la part de Delta, mais a piqué du nez à la suite des commentaires de la direction du transporteur, avant de remonter pour clôturer en hausse de 6,99 pour cent, ou 10 cents, à 1,53 $.
Bombardier compte actuellement 250 commandes fermes pour son nouvel avion commercial. L'entreprise espère en obtenir 300 avant les premières livraisons prévues plus tard cette année.