Justin Trudeau avait déjà prévenu que son gouvernement afficherait des déficits successifs au cours des prochaines années.

Déficit fédéral de 12,7 milliards $ d'avril à novembre

Le gouvernement fédéral a affiché un déficit budgétaire de 12,7 milliards $ au cours des huit premiers mois de l'année financière, comparativement à un excédent de 1 milliard $ pour la même période de l'exercice 2015-2016.
Dans sa revue financière mensuelle, le ministère des Finances indique que ce déficit est notamment attribuable à une hausse de 14,0 milliards $ des charges de programmes, dont 7,1 milliards $ en charges directes.
Ce déficit ne constitue pas une surprise puisque le gouvernement libéral de Justin Trudeau avait déjà prévenu qu'il afficherait des déficits successifs au cours des prochaines années afin de soutenir l'économie canadienne grâce à un vaste programme d'infrastructures.
Le ministère des Finances précise aussi que la hausse des dépenses d'avril à novembre 2016 comprend des augmentations de près de 19 % dans les prestations pour enfants, dans le cadre de la nouvelle allocation mise en place par les libéraux. Le gouvernement a, de plus, dépensé davantage pour les transferts fédéraux et les prestations aux aînés.
Baisse des revenus
Au cours de cette période de huit mois, les revenus du gouvernement ont par ailleurs baissé de 1,1 milliard $ comparativement à la période précédente. 
Mais cette diminution, précise-t-on, est surtout attribuable au gain de 2,1 milliards $ réalisé en avril 2015 lors de la vente des dernières actions ordinaires de General Motors détenues par le gouvernement. 
Par contre, les frais de la dette publique ont diminué de 1,4 milliard $ (8,0 %) en raison de la baisse du taux d'intérêt.
Pour le seul mois de novembre, le déficit fédéral a atteint un montant de 3,3 milliards $, comparativement à un excédent de 400 millions $ en novembre 2015.