Le président du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a rencontré, vendredi, des travailleurs du Groupe TAQ à Québec. Il était accompagné, dans l’ordre, par Charles Auger, vice-président des opérations chez Chocolats Favoris et président de la campagne de financement, et de Gabriel Tremblay, directeur général du Groupe TAQ.

De l'aide de Desjardins pour le Groupe TAQ

Le Mouvement Desjardins apporte de l’eau au moulin à la campagne de financement de 2 millions $ qui va permettre au Groupe TAQ, de Québec, de s’offrir un siège social tout neuf.

 Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, à gauche sur la photo, a fait une visite, vendredi, de l’entreprise adaptée qui offre des solutions de sous-traitance à des sociétés comme Chocolats Favoris, Simons et Desjardins.

 Il était accompagné, dans l’ordre, par Charles Auger, vice-président des opérations chez Chocolats Favoris et président de la campagne de financement, et de Gabriel Tremblay, directeur général du Groupe TAQ.

 M. Cormier a annoncé que Desjardins apportait une contribution de 260 000 $ à la campagne de financement. Pour sa part, la Caisse d’économie solidaire Desjardins a ajouté 10 000 $ à cette somme.

Rappelant que le Groupe TAQ voulait créer 225 nouveaux emplois d’ici 2023 — l’entreprise adaptée compte déjà 285 travailleurs dont 70 % vivent avec des limitations fonctionnelles — M. Cormier a expliqué que dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre «il n’y a pas de place pour l’exclusion de quiconque peut mettre l’épaule à la roue.»

«Groupe TAQ offre la chance aux personnes handicapées de s’épanouir dans un milieu de travail stimulant et adapté», a indiqué Gabriel Tremblay.  À l’heure où une pénurie chronique de main-d’œuvre freine l’élan de nos entreprises, ces personnes constituent, plus que jamais, un actif inestimable pour la société québécoise.