Le maire Labeaume ne donne aucun répit dans ses attaques contre Saint-Augustin dont il qualifie les états financiers de «très opaques» et porteurs de «très graves et sérieuses anomalies».

Cuisine de rue: Labeaume ne veut pas nuire aux restaurateurs qui «en arrachent»

Interdire la cuisine de rue à Québec est une façon d'aider «les restaurateurs qui en arrachent», a dit Régis Labeaume.
«On peut-tu pas empirer leurs problèmes? Je comprends très bien les food trucks, mais on a des restaurateurs qui payent des taxes et qui en arrachent. Moi, je veux être solidaire de ces gens-là. C'est assez simple», a tranché le maire de Québec en marge d'une annonce mardi.
Alors que Montréal vient d'augmenter le nombre d'arrondissements où les restaurants roulants seront permis, la Ville de Québec interdira cette pratique encore cet été.
«On n'est pas contre les food trucks», a tenu à préciser M. Labeaume. «On pense juste que pour le moment, ce n'est pas une bonne idée au point de vue économique.»
Quand ce passage difficile sera du passé, il y aura lieu de revoir la situation, a laissé entendre le maire.
«Ça va revenir, et les signaux économiques sont excellents», a-t-il soutenu. «Ce n'est pas une mauvaise idée en soi. Mais, pour l'instant, il n'y a pas consensus», a pour sa part réitéré la conseillère Julie Lemieux. «Plusieurs nous disent que ça nous prend ça à Québec, mais plusieurs demandent de les laisser respirer un peu.»