Croissance: la région de Québec poursuivra son élan en 2018

Pour le Conference Board du Canada, tous les feux sont au vert pour la poursuite de la croissance dans la région de Québec.

Dans sa boule de cristal, l’organisme spécialisé dans la recherche et l’analyse économique prévoit que l’économie de Québec devrait progresser de 2,3 % en 2018.

Le Conference Board rendait publique, mardi, son étude appelée Notes de conjoncture métropolitaine: Hiver 2018, qui révèle, entre autres, que l’économie de la plupart des villes de la Belle Province ralentira au cours des prochains mois.

«La conjoncture était solide dans la plupart des villes québécoises l’an dernier. Plusieurs d’entre elles n’avaient pas enregistré un taux de croissance aussi élevé depuis nombre d’années», a souligné Alan Arcand, directeur associé du Centre des études municipales du Conference Board. «Or, ces taux devraient fléchir cette année, car la flambée des dépenses de consommation et les fortes progressions de l’emploi sont appelées à diminuer progressivement.»

Tel le village gaulois de la bande dessinée Astérix, la région de Québec résiste à ces phénomènes.

«L’emploi devrait progresser en moyenne de 1,9 % par année en 2018-2019, une performance solide, à la suite d’une stagnation de la croissance au cours des deux années précédentes», fait-on valoir. «Avec Victoria, en Colombie-Britannique, Québec a l’un des taux de chômage les plus faibles (3,2 %) parmi les régions métropolitaines. Cela ne changera pas à court terme, même si on s’attend à ce qu’il augmente à 4,4 % cette année.»

Le succès de Québec, le Conference Board l’explique par une conjugaison de trois facteurs.

«Tout d’abord, les industries productrices de services de Québec devraient créer quelque 8 000 emplois cette année, dont la moitié environ est destinée au secteur de la finance, des assurances et de l’immobilier. Également, les industries productrices de biens devraient afficher une croissance de 2,1 %, propulsées par un secteur manufacturier aux perspectives favorables. Enfin, la confiance des consommateurs et des entreprises est en hausse dans l’ensemble de la province, ce qui se reflétera dans les habitudes de dépenses et d’investissement dans l’ensemble des secteurs d’activité de Québec», a énuméré le Conference Board.