Un dépanneur Couche-Tard
Un dépanneur Couche-Tard

Couche-Tard affiche un bénéfice en hausse au quatrième trimestre malgré la pandémie

Alimentation Couche-Tard a affiché lundi un bénéfice net de 576,3 millions $US pour son quatrième trimestre, soit près du double de celui de 293,1 millions $US réalisé lors de la même période l’an dernier.

La chaîne de dépanneurs établie à Laval a vu son bénéfice par action s’établir à 52 ¢US pour le trimestre clos le 26 avril, alors qu’il était de 26 ¢US pour le même trimestre l’an dernier.

Couche-Tard a observé une baisse de l’achalandage dans l’ensemble de son réseau en raison des mesures de distanciation physique mises en place au plus forte de la pandémie de COVID-19, à la mi-mars. Cependant, comme l’ont souligné plusieurs détaillants dont les activités ont été jugées essentielles pendant ces fermetures, les ventes de marchandises ont profité d’un panier moyen plus élevé, ce qui a permis de compenser en partie la baisse du nombre de visiteurs, a-t-elle expliqué.

Les revenus de Couche-Tard ont totalisé 9,7 milliards $US au plus récent trimestre, un chiffre d’affaires en baisse de 26,1 % par rapport à celui de 13,1 milliards $US d’il y a un an. La société a expliqué ce recul par l’impact négatif de la COVID-19 sur la demande pour le carburant et un prix de vente moyen du carburant moins élevé, notamment.

En excluant divers éléments non récurrents, le bénéfice ajusté de la société s’est chiffré à 521 millions $ US, soit 47 ¢US par action, comparativement à celui de 289 millions $, ou 26 ¢ par action, de la même période l’an dernier.

Pour l’ensemble de l’exercice 2020, Couche-Tard a engrangé un profit net de 353,6 millions $US, en hausse de 28,3 % par rapport à l’an dernier. Son chiffre d’affaires a cependant reculé de 5 milliards $US, a précisé l’entreprise.

Le conseil d’administration a approuvé le versement, le 23 juillet, d’un dividende de 7 ¢ par action aux actionnaires inscrits en date du 9 juillet.