Le magasin en ligne d'Amzon proposait notamment un faux nez de «cheikh arabe».

Controverse sur des déguisements d'Halloween

Des géants américains de la distribution, dont Wal-Mart et Amazon, étaient mercredi sous le feu des critiques pour avoir mis dans leur magasin en ligne un faux nez de «cheikh arabe» et un uniforme - pour enfant - de soldat de l'armée israélienne.
<p>La «panoplie de militaire israélien pour enfant» est composée d'un pantalon kaki, d'une veste d'uniforme portant une inscription en hébreu, d'un ceinturon et d'un béret. Il est possible d'acheter à part un pistolet mitrailleur jouet.</p>
Ces articles de déguisement pour Halloween, fêté samedi, ont pour certains été retirés de la vente après avoir indigné des militants propalestiniens et des associations de lutte contre le racisme, dans un contexte de résurgence des violences au Proche-Orient.
Le faux nez, crochu, correspond aux clichés traditionnels sur le type sémite. Cette «prothèse nasale en latex est parfaite pour figurer un cheikh arabe», selon l'annonce mise en ligne par Wal-Mart. Le groupe de distribution en ligne eBay a également mis en vente le nez postiche.
La «panoplie de militaire israélien pour enfant» est composée d'un pantalon kaki, d'une veste d'uniforme portant une inscription en hébreu, d'un ceinturon et d'un béret. Il est possible d'acheter à part un pistolet mitrailleur factice, ce jouet s'inspirant d'un modèle Uzi produit en Israël.
«Un tel symbole de terreur et de violence, sur fond de longue histoire de dépossession [des biens palestiniens], ne devrait pas être utilisé dans un but de divertissement», a estimé Samer Khalaf, président de l'American-Arab Anti-Discrimination Committee (ADC).
Cette organisation de défense des personnes d'origine arabe avait dénoncé mardi des «déguisements racistes anti-arabes» et exigé une explication de Wal-Mart, qui offrait le déguisement au prix unitaire de 27,44 $US.
Quelques heures après, le groupe américain de supermarchés avait retiré ces deux articles de son site de vente, selon ADC.
Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) avait également dénoncé le nez postiche, présenté sur les sites de vente sous le nom de «nez du cheikh Fagin» ou sous la variante de «nez de sultan». Fagin est un personnage du livre Oliver Twist de Charles Dickens, extrêmement controversé car véhiculant le stéréotype racial et antisémite du juif fourbe et cupide.
Contacté tôt mercredi par courriel par l'AFP, Wal-Mart n'a pas donné suite. De son côté Amazon, grand concurrent de Wal-Mart, a refusé de commenter le sujet, mais continuait mercredi à proposer à la vente les deux articles de déguisement. Le groupe eBay a de son côté assuré à l'AFP avoir retiré l'appendice nasal controversé de ses rayons de cybercommerce. «Nous n'acceptons pas les articles qui font la promotion ou glorifient la haine», a précisé un porte-parole de la société.