L’entreprise Conception R.P. est spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipement d’aboutage pour les usines. L’équipe est très fière d’avoir décroché cet important contrat, indique Louis-André Landry Levesque, responsable du développement des affaires.

Contrat historique pour Conception R.P.

Conception R.P. vient de décrocher le plus important contrat de son histoire, à 6,7 millions $. Une victoire de David contre Goliath, estime l’entreprise spécialisée dans des projets clés en main dans l’industrie du bois.

Établie sur l’avenue Galilée, l’entreprise fondée en 1990 était très fière d’annoncer jeudi l’obtention de ce contrat pour une usine américaine. Il était toutefois trop tôt pour divulguer le nom de la compagnie et la ville. Le contrat s’étalera sur un peu plus d’un an et entraînera l’embauche de 10 à 15 personnes pour l’entreprise, qui compte en ce moment une trentaine d’employés.

«On est un peu David contre Goliath. On est une petite entreprise de Québec, mais notre compétition, c’est des géants mondiaux de l’industrie dans l’équipement. On est encore plus fiers», commente Louis-André Landry Levesque, responsable du développement des affaires.

Les discussions entre les deux entreprises avaient débuté il y a plus de 20 mois, dans une importante foire commerciale en Allemagne. «On les a rencontrés là la première fois, ensuite on est allés les rencontrer chez eux, ils sont venus nous rencontrer ici, on les a amenés en Suède voir une usine qu’on a faite là-bas. Finalement, on a finalisé le contrat le 16 mai», détaille M. Landry Levesque.

Fabrication de machinerie
Conception R.P. fait la conception et la fabrication d’équipement d’aboutage (appelé parfois jointage) pour des usines.

«On vient avec des couteaux d’aboutage profiler les pièces de bois, puis on fait l’application de colle et ensuite on les aboute ensemble, on les presse ensemble. C’est une technologie qui s’applique à plusieurs produits, comme des moulures», explique M. Landry Levesque.

La machinerie conçue peut servir par exemple aux industries du meuble ou des portes et fenêtres. «On en fait aussi pour des produits plus structuraux», comme des colombages ou des poutrelles en I.

Le client de l’usine à construire aux États-Unis est dans le secteur du bois lamellé-croisé. «Les droits compensateurs au Canada en ce moment avantagent beaucoup les producteurs forestiers aux États-Unis. C’est pour ça qu’eux regardent à investir dans l’équipement et à augmenter leurs capacités [de production]», note M. Landry Levesque.

La machinerie sera construite à Québec, avant d’être envoyée aux États-Unis au fur et à mesure que des sections seront prêtes. L’équivalent de 18 camions. «C’est un tournant dans notre croissance. Ça nous positionne encore mieux dans le marché du bois laminé-croisé.»

Conception R.P. a réalisé des projets un peu partout à travers le monde (Canada, États-Unis, Chili, Chine, Australie et dans de nombreux pays d’Europe). On regarde maintenant aussi du côté du Brésil, qui est un grand marché cible pour l’entreprise.

«Comme on a des clients partout dans le monde, nos gens sont amenés à voyager beaucoup. C’est vraiment stimulant», fait valoir M. Landry Levesque. Avec la pénurie de main-d’œuvre, le recrutement pour ce nouveau contrat risque d’être un défi. On recherche des ingénieurs, des dessinateurs, des soudeurs, des électrotechniciens et des monteurs.

L’entreprise est membre d’un groupe qui est composé de Automatisation JRT et Calibrateck, qui s’occupent respectivement du volet électrique (panneaux de contrôle) et de la maintenance.