La fuite d'ammoniac à l'usine Olymel de Vallée-Jonction a été colmatée, mais les opérations de l'usine ont été interrompues jusqu'à nouvel ordre.

Conflit de travail chez Olymel: les syndiqués votent vendredi

Le conflit de travail à l'usine d'Olymel de Vallée-Jonction pourrait prendre une nouvelle tournure aujourd'hui, car les employés qui avaient déclenché la grève le 18 mars voteront sur ce qui a été qualifié d'entente de principe. Un accord serait intervenu devant le conciliateur du ministère du Travail samedi dernier.
Le conciliateur Jean Nolin a remis son rapport au comité exécutif du Syndicat des travailleurs d'Olymel Vallée-Jonction - CSN en leur demandant de le présenter à leur assemblée générale. Ce qui sera fait à 13h à l'Hôtel National de Tring-Jonction.
Le syndicat avise qu'il n'émettra aucun autre commentaire avant la fin de l'assemblée générale. La réaction est la même du côté de la direction d'Olymel.
Rappelons que la semaine dernière, Olymel avait annulé une livraison de 23 000 porcs et mis à pied la majorité des employés non syndiqués. De plus, les Éleveurs de porcs du Québec et les autres abattoirs se sont entendus depuis ce temps pour limiter les inconvénients pour les 400 producteurs de la Beauce et de la Chaudière-Appalaches touchés directement par cette grève.
Près de 1000 personnes syndiquées et non syndiquées sont touchées par l'arrêt de travail décidé lors du rejet des offres patronales dans une proportion de 91 % le 18 mars.