Le conseiller Pierre-Luc Lachance et le maire de Québec Régis Labeaume discutent avec la directrice générale de Québec numérique, Martine Rioux.

Commerce de détail à Québec: de l'aide pour le virage numérique

Les commerçants sur le territoire de la Ville de Québec bénéficieront d’un nouveau service pour les appuyer dans leur virage numérique avec le programme 100 % NumériQC, un accompagnement gratuit pour les détaillants.

La ville injecte 327 000 $ dans le projet à partir de son Plan Commerce 2017-2020. Le programme sera géré par Québec numérique, l’organisme qui organise la semaine numérique et le Web à Québec depuis plusieurs années.

«Québec Numérique compte déjà un bon réseau de collaborateurs», explique Martine Rioux, directrice générale de Québec numérique. «Il faut maintenant développer un réseau d’experts du numérique dans le secteur du commerce de détail. Nous avons embauché un chargé de projets, Jean-Simon Dufour-Fournier qui développera les relations avec les SDC (Société de développement commercial) et les regroupements de gens d’affaires».

Pour Mme Rioux, les SDC sont au cœur de l’action. Ils connaissent les gens d’affaires dans leur secteur et sont au courant de leurs besoins. Québec numérique pourra alors s’ajuster selon les attentes des commerçants.

Pas que le commerce

Le programme ne touchera pas que le commerce électronique. Le virage numérique va plus loin que cela. Mme Rioux parle autant de gestion du personnel et des inventaires, la comptabilité ou la visibilité sur le Web, sans oublier les actions de marketing en ligne.

L’objectif du programme 100 % NumériQC est de rejoindre une centaine de commerçants d’ici 2020. Chacun recevra un diagnostic numérique ainsi qu’un plan d’action jumelé à un accompagnement «gratuit, confidentiel, neutre et personnalisé».

Actuellement, une douzaine de commerces se sont engagés dans les démarches. 

Dans son communiqué, la Ville indique que «la sélection des entreprises participantes sera réalisée selon les critères suivants : présence sur une artère commerciale dotée d’une SDC ou d’un regroupement de gens d’affaires formel. 

Les commerces de détail sont mis en priorité. Les établissements d’hébergement, de restauration et de services sont également admissibles à la mesure d’accompagnement.»

Le programme 100 % NumériQC, annoncé en conférence de presse mercredi soir, fait partie des mesures du Plan Commerce 2017-2020 dans lequel Québec investit 7,9 millions $ sur trois ans pour dynamiser le commerce de détail.