Chute du nombre de millionnaires à Québec

Le nombre de millionnaires a fondu de près de 30% dans la Capitale-Nationale entre 2015 et 2016, a appris Le Soleil. Et d’environ 6% à travers la province.

Pourquoi? Difficile d’obtenir une réponse... Le Soleil a même demandé à Revenu Québec de vérifier de nouveau les données. Est-ce qu’il s’agit de la même formule de calcul? Oui, assure l’agence du gouvernement qui ne peut pas dévoiler le nom de ces hommes et femmes d’affaires.   

En 2015, on dénombrait 182 millionnaires dans la région de Québec, comparativement à 130 pour l’année fiscale 2016, soit une diminution de 50 personnes. Il s’agit du plus bas seuil depuis plus de six ans. En 2011, on retrouvait 142 citoyens dans ce club sélect. 

Pour la province, selon les données compilées par Revenu Québec, le nombre de particuliers ayant déclaré un revenu supérieur ou égal à un million de dollars est passé pendant cette même période de 3200 à 3010.

«Revenu Québec ne connaît pas les raisons expliquant la diminution du nombre de contribuables ayant déclarés des revenus de plus de 1 million $ entre 2015 et 2016», indique dans un courriel la porte-parole, Geneviève Laurier. «À noter que les revenus considérés comprennent plusieurs éléments variables: gains en capital, revenus de dividendes, etc...», poursuit-elle. 

23 en 1999

Pour les amateurs de chiffres, il est intéressant de savoir qu’en 1999, la Capitale-Nationale ne comptait que 23 millionnaires sur son territoire. Et lors de la crise économique, en 2008, on retrouvait 131 personnes avec un revenu dans les sept chiffres et 106 l’année suivante. Pour l’année 2016, nous sommes de retour aux mêmes statistiques que durant le phénomène mondial qui avait entre autres fait chuter les revenus de placement des particuliers.

Chez le Mouvement Desjardins, les économistes refusent également de se mouiller au sujet de cette baisse — la dernière étant de 29 entre 2012 et 2013 — en l’espace de six ans. «L’économie dans la région de Québec va bien».

Du côté de Québec International, plusieurs hypothèses sont soulevées par les économistes pour expliquer cette situation: des décès, des faillites, des déménagements d’entrepreneurs vers d’autres régions, des entreprises moins rentables ou du réinvestissement dans des infrastructures. «Mais, nous ne sommes pas en mesure d’appuyer statistiquement ce phénomène. La croissance dans la région est là».  

Quant au nombre de milliardaires, Revenu Québec a précisé ne pas tenir de statistiques, et ce, tant à l’échelle de la région que de l’ensemble du Québec.

***

LES MILLIONNAIRES EN CHIFFRES

2012: 179 (Capitale-Nationale) et 3209 (ensemble du Québec)

2013: 150 (Capitale-Nationale) et 2790 (ensemble du Québec)

2014: 158 (Capitale-Nationale) et 3244 (ensemble du Québec)

2015: 182 (Capitale-Nationale) et 3200 (ensemble du Québec)

2016: 130 (Capitale-Nationale) et 3010 (ensemble du Québec)

Source: Revenu Québec