L'imposition de frais supplémentaires pour les personnes payant avec une carte de débit est souvent pratiquée dans les dépanneurs où les consommateurs utilisent leur carte pour des achats aussi peu coûteux qu'un paquet de gommes.

Cartes de crédit: encore du chemin à faire, selon l'association des dépanneurs

L'Association des marchands dépanneurs épiciers du Québec (AMDEQ) est «en partie satisfaite» de l'accord de Visa et de MasterCard avec le gouvernement fédéral sur le fait de ramener le taux d'utilisation des cartes de crédit à 1,5 %.
Cependant, l'AMDEQ estime qu'il reste encore beaucoup de chemin à faire avant d'atteindre les taux en vigueur en Australie et en Europe, qui avoisinent 0,5 %. 
«Il faut garder à l'esprit que plusieurs pays ont soutenu leurs détaillants par la régulation d'un taux plafonné qui est beaucoup plus bas que celui annoncé par le gouvernement fédéral», a souligné par voie de communiqué Yves Servais, directeur général de l'Association. 
L'AMDEQ souhaite qu'un mécanisme de suivi rigoureux soit mis en place et qu'une vérification annuelle soit faite afin de s'assurer que l'entente soit respectée. 
Avec ses nouvelles mesures, pour chaque achat de 100 $ avec une carte de crédit, le marchand devra débourser 1,50 $.