Le contrat du futur pont Champlain est estimé entre 3 et 5 milliards, et selon le magazine spécialisé, le coût approcherait la fourchette inférieure de cette estimation.

Canam obtient le plus important contrat de son histoire

Canam-ponts, une division du Groupe Canam, annonce qu'elle vient de signer un contrat de 225 millions $ avec le consortium Signature sur le Saint-Laurent Construction pour la fourniture de la superstructure en acier des approches du nouveau pont Champlain dans la région de Montréal.
En termes de billets verts, il s'agit du plus important contrat obtenu à ce jour pour l'entreprise de Saint-Georges fondée en 1961.
En novembre dernier, le Groupe Canam avait décroché un contrat d'un peu plus de 200 millions $ pour la construction du futur stade de 71 000 sièges des Falcons d'Atlanta de la Ligue nationale de football.
L'entente avec le consortium dirigé par la firme d'ingénierie québécoise SNC-Lavalin inclut également la fabrication des composantes d'acier du nouveau pont de L'Île-des-Soeurs, mais exclut la fourniture de la section haubanée du nouveau pont Champlain.
Cette annonce fait suite à la signature d'une lettre d'engagement en mai dernier avec le consortium choisi par le gouvernement fédéral pour construire la structure visant à remplacer le pont Champlain, un projet dont les coûts sont évalués à 4,2 milliards $.
La fabrication débutera au cours de l'automne 2015 et les livraisons s'échelonneront jusqu'au printemps de 2018. Elle s'effectuera principalement dans les usines de Groupe Canam situées à Québec, à Laval et à Claremont au New Hampshire.
Jusqu'à 50 000 tonnes d'acier
Selon le vice-président aux communications du Groupe Canam, François Bégin, une quantité variant entre 45 000 et 50 000 tonnes d'acier sera utilisée dans la fabrication de la superstructure en acier des approches du nouveau pont.
Du côté de l'usine de Québec, le Groupe Canam ne prévoit pas créer de nouveaux emplois avec ce contrat de 225 millions $. Les travailleurs en poste sont toutefois assurés qu'ils auront du boulot au cours des deux prochaines années, a indiqué François Bégin. 
Au 27 juin dernier, le carnet de commandes du Groupe Canam dépassait le milliard de dollars, excluant le contrat du pont Champlain.
La division Canam-ponts construit actuellement trois ponts aux États-Unis et au Canada. Au début du mois, la compagnie annonçait qu'elle allait participer à la reconstruction du pont Robert F.-Kennedy à New York. Il s'agit d'un pont construit en 1936 reliant Manhattan, Queens et le Bronx qui voit passer 200 000 véhicules par jour.
Précisons que le nouveau pont Champlain enjambera le fleuve Saint-Laurent entre l'Île-des-Soeurs et Brossard, immédiatement en aval du pont Champlain actuel. La conception du nouveau pont prévoit trois corridors, dont deux corridors à trois voies pour la circulation routière et un corridor de transport en commun à deux voies pouvant accueillir un système de transport léger sur rail. Le nouveau pont comprendra également une piste multifonctionnelle destinée aux piétons et aux cyclistes.
À la Bourse de Toronto, le titre de Canam (TSX: CAM) affichait, lundi, 12,75 $ à la fermeture d'une journée mouvementée. Il s'agit d'une baisse de 92 ¢ par rapport à sa valeur au moment de l'ouverture des transactions.
Rappelons que le Groupe Canam est le plus important fabricant nord-américain de composantes métalliques. L'entreprise participe en moyenne à 10 000 projets chaque année. Elle exploite 22 usines en Amérique du Nord et fournit un gagne-pain à près de 4000 personnes au Canada, aux États-Unis, en Roumanie, en Inde et à Hong Kong.