Une prise de vue d’une bouée quatre saisons en construction chez Canam-Ponts.

Canam: contrat de 12,3 M$ pour des bouées

Le gouvernement du Canada accorde un contrat de 12,3 millions $ à Canam-Ponts, un segment d’affaires du Groupe Canam, pour la fabrication de 184 bouées de navigation lumineuses toutes saisons pour la Garde côtière.

Dans l’entente signée avec Canam-Ponts, le ministère des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne prévoit la possibilité d’acquérir jusqu’à 204 bouées supplémentaires.

«C’est une nouvelle gamme de produits pour Canam-ponts et elle cadre très bien dans le plan de développement et de diversification de nos activités», a commenté Marcel Dutil, président du conseil d’administration de Groupe Canam et président et chef de l’exploitation de Canam Ponts. «Ce contrat s’inscrit dans la vision à long terme que nous avons pour l’usine de Laval qui fabrique des composants métalliques depuis plus de 57 ans. Nos employés sont parmi les plus expérimentés de l’industrie. Ce projet est un beau défi pour nous.»

Les employés de l’usine de Québec du Groupe Canam mettront également l’épaule à la roue pour la réalisation de ce contrat de 12,3 millions $, notamment pour l’exécution de travaux de peinture.

Les 184 nouvelles bouées de navigation lumineuses quatre saisons seront installées dans le chenal du fleuve Saint-Laurent entre Québec et Montréal pour assurer la sécurité des personnes et des marchandises. Plus de 6000 navires commerciaux circulent dans ce couloir maritime chaque année. Les premières balises seront livrées à la fin du mois d’octobre.

Elles prendront la relève des bouées de navigation saisonnières actuellement en place.

«Les bouées quatre saisons sont uniques au monde. Elles sont conçues pour résister aux conditions extrêmes des glaces et des marées, que l’on trouve dans le chenal maritime du Saint-Laurent», fait valoir le ministère des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne dans un communiqué de presse.

«Elles resteront dans l’eau à longueur d’année et n’exigeront un entretien que toutes les deux à quatre années seulement. Les bouées quatre saisons remplaceront les bouées de navigation saisonnières actuellement mises en place chaque été et chaque hiver par la Garde côtière. Le gain de temps lié à la mise en service et à l’entretien des nouvelles bouées permettra à la Garde côtière de faire des économies d’exploitation.»

«Deux tailles de modèles de bouée de navigation seront produites, pour une installation à différents endroits du chenal maritime du Saint-Laurent, selon les différentes conditions de profondeurs d’eau pour l’utilisation», souligne le ministère.

«Le plus grand modèle de bouée mesure 9,5 mètres de long, le diamètre de sa coque est de 1,3 mètre, et son poids est de 4 000 kilogrammes. Il sera placé à une profondeur d’eau de 9 à 30 mètres. Le plus petit modèle de bouée mesure 8,7 mètres de long, le diamètre de sa coque est de 0,7 mètre, et son poids est de 2 100 kilogrammes. Il sera placé à une profondeur d’eau de 9 à 25 mètres.»