En 2018, l'Aéroport de Québec a accueilli 1,8 million de passagers.

Canada Jetlines se pose à Québec

L’Aéroport de Québec signe une entente de principe avec la compagnie Canada Jetlines afin de bonifier son offre de liaisons.

Les deux organisations ont confirmé la nouvelle, mercredi, dans un communiqué publié en marge du forum Routes Americas. Le transporteur qui se spécialise dans les voyages à bas prix prévoit offrir, entre autres, des vols au Canada, aux États-Unis et vers des destinations Soleil, comme le Mexique et les Caraïbes. 

«La ville de Québec constitue un ajout intéressant à notre futur réseau de routes, qui proposera aux Canadiens davantage de solutions diversifiées et économiques pour explorer leur magnifique pays. Jetlines prévoit offrir des vols intérieurs et ainsi que des vols internationaux», indique le président-­directeur général, Javier Suarez.

Mercredi, la compagnie installée à Vancouver n’était pas en mesure de fournir un échéancier concernant le déploiement de son offre dans la capitale. Elle doit maintenant obtenir les permis nécessaires.

«Québec abrite des infrastructures touristiques de calibre mondial et constitue une destination de plus en plus prisée par de nombreux voyageurs. Ce partenariat nous permettra d’exploiter les opportunités de marché existantes et de stimuler la demande pour davantage de voyages, ce qui permettra à Jetlines de développer et d’accroître ses activités», avance M.  Suarez.

Jetlines prévoit utiliser des avions Airbus A320.

Du côté de l’aéroport de Québec, la direction se réjouit à l’idée d’accueillir un nouveau joueur qui offrira des produits moins dispendieux aux consommateurs. En 2018, l’établissement a accueilli 1,8 million de passagers.