Le pdg de Canac, Jean Laberge, ne cache pas que les employés du siège social de L’Ancienne-Lorette commençaient à être à l’étroit avec la succursale.

Canac déménagera son siège social dans Lebourgneuf

Les prochains mois s’annoncent très occupés pour le Groupe Canac qui déménagera dans son nouveau siège social dans Lebourgneuf et ouvrira une succursale à Saint-Augustin-de-Desmaures, a appris Le Soleil.

Au total, ce sont 12 millions $ qui seront déboursés par la chaîne de quincaillerie d’ici le printemps prochain.

«Nous regroupons nos activités dans un seul établissement dans Lebourgneuf. Le bureau des immeubles Laberge va s’installer dans cet édifice ainsi que les gens dans les locaux du boulevard Wilfrid-Hamel», note au Soleil le président de l’entreprise, Jean Laberge, qui ne cache pas que les employés du siège social commençaient à être à l’étroit à L’Ancienne-Lorette avec la succursale. 

«Maintenant, nous allons avoir de la place pour les 25 prochaines années. Je pense également que cela va améliorer notre synergie», ajoute l’homme d’affaires, précisant que le magasin demeure ouvert. 

La transaction pour l’édifice du 5355, boulevard des Gradins, près du Canadian Tire, avec la firme de génie-conseil WSP a été officialisée la semaine dernière. L’investissement de Canac est d’environ 5 millions $. Près de 150 travailleurs vont s’installer dans le nouveau siège social au début 2018.

Pour la succursale de Saint-Augustin-de-Desmaures, la chaîne de quincailleries a dernièrement conclu une entente pour le bâtiment du 191, route 138, avec BMR Dynaco Rénovation. À terme, l’investissement sera d’environ 7 millions $. «Nous avons environ deux mois de travaux avant d’ouvrir à la population. On vise une ouverture au printemps», note le grand patron.

Quant à l’expansion de l’entreprise vers l’Ontario, les pourparlers se poursuivent. Il s’agirait d’une première incursion hors Québec. M. Laberge refuse toutefois aujourd’hui de se prononcer sur un échéancier. Au début de l’année, lors d’une entrevue avec Le Soleil, il visait l’année 2019. Chaque nouvelle ouverture nécessite des investissements entre 6 et 7 millions $. «C’est compliqué. C’est un long processus», dit-il.

Au cours des prochaines semaines et mois, Canac prévoit inaugurer son magasin de Longueuil, dans l’arrondissement de Saint-Hubert, et sa succursale de Thetford Mines. Son développement à Pont-Rouge devrait se réaliser en 2019.

En 2015, M. Laberge annonçait que son entreprise s’était dotée d’un budget de 100 millions $ sur cinq ans pour entre autres moderniser certaines succursales à travers la province, ouvrir un centre de distribution à Drummondville, ainsi que construire de nouveaux magasins dans la périphérie de Montréal. L’investissement devrait permettre la création d’environ 600 emplois.

Le Groupe Canac compte 27 succursales et environ 3200 employés au Québec.