Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec

Caisse de dépôt et placement: le mandat de Sabia prolongé

Michael Sabia voit son mandat comme président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) être prolongé de deux ans.
Son mandat actuel ne venait pas à échéance avant 2019, mais la CDPQ a indiqué, mercredi, que le mandat de M. Sabia était renouvelé jusqu'au 31 mars 2021.
Le gouvernement a indiqué mercredi qu'il approuvait la nomination de M. Sabia comme président et chef de la direction du plus important véhicule d'investissement des épargnants québécois. L'actif net de la CDPQ s'élevait à 254,9 milliards $ au 30 juin 2016.
Plus long règne
Au terme de ce mandat, M. Sabia aura ainsi été à la tête de la Caisse de dépôt et placement du Québec pendant 13 ans, ce qui représenterait le plus long règne depuis la création de la CDPQ au milieu des années 60.
La CDPQ a indiqué par communiqué qu'aucun changement n'avait été apporté à ses conditions de rémunération.
La CDPQ a fait valoir que plusieurs «stratégies importantes» mises en place par M. Sabia étaient toujours en cours, et que le conseil d'administration avait décidé de renouveler son mandat pour qu'il puisse mener à bien ces initiatives.
«La mondialisation des activités de l'institution, l'évolution en continu des portefeuilles pour répondre aux défis de l'environnement de marché actuel et le projet de Réseau électrique métropolitain, pour ne citer que ceux-là, sont autant de projets porteurs pour la Caisse. C'est pour permettre à Michael de mener à bien ces stratégies que le conseil d'administration a décidé, de façon unanime, de renouveler son mandat jusqu'en mars 2021», a déclaré Robert Tessier, président du conseil d'administration.
Dans le communiqué, le principal intéressé a tenu à «remercier le conseil de (lui) donner l'occasion de compléter la mise en oeuvre de ces initiatives majeures».
Train électrique
La CDPQ est sous les feux des projecteurs avec son projet de 5,5 milliards $, annoncé l'an dernier, d'un train électrique qui doit couvrir un vaste territoire de 67 kilomètres, de la banlieue sud à la banlieue nord de Montréal, de même que l'aéroport Trudeau et l'ouest de l'île, mais serait absent de toute la moitié est de l'île de Montréal.
L'organisation table aussi sur son carrefour d'investissement et d'accompagnement des entrepreneurs, espérant que l'initiative servira de rampe de lancement à une nouvelle génération de fleurons qui joindraient les rangs du «Québec inc.». Situé à la Place Ville-Marie, au coeur du quartier des affaires de Montréal, l'Espace CDPQ, dont la création avait été annoncée en 2015 alors que l'institution célébrait ses 50 ans, a été officiellement inauguré en juin dernier.