«Les étudiants ne seront sûrement pas satisfaits. C'est un débat qui existe depuis 10 ans. On en a discuté avant le budget de 2010, il y a eu un an de débat et on a pris des décisions dans le budget de l'an dernier. Le gouvernement a décidé, c'est notre rôle de décider», tranche le ministre des Finances, Raymond Bachand.

Budget Bachand: les points saillants

Voici les points saillants du budget 2012-2013 déposé mardi par le ministre des Finances, Raymond Bachand:
>> Pas de nouvelles hausses - ou baisses - de taxes, de tarifs ou d'impôts et maintien de l'objectif du retour à l'équilibre budgétaire en 2013-2014;
>> Le déficit sera de 1,5 milliard $ en 2012-2013;
>> La croissance des dépenses gouvernementales a atteint 2 pour cent en 2011-2012, et devrait se maintenir à 2 pour cent en 2012-2013;
>> Création de Ressources Québec, une filiale d'Investissement Québec, qui deviendra le bras financier chargé de doubler les prises de participation publique dans les projets miniers, qui passeront de 500 millions $ à 1 milliard $ en cinq ans;
>> Québec prévoit débloquer 2,7 milliards $ en soutien aux aînés d'ici 2017. Le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie ayant droit à plus de services pour demeurer à domicile augmentera de 50 000, passant à 228 400, en 2016.
>> Un plan d'action de lutte aux changements climatiques, incluant la mise sur pied d'un marché du carbone, se traduira par des investissements de l'ordre de 2,7 milliards $, principalement dans le transport en commun, de 2013 à 2020;
>> Québec n'a prévu aucune bonification au régime de prêts et bourses ou de révision des hausses des droits de scolarité de 1625 $ en cinq ans, annoncées dans le passé.